Syrie : Les djihadistes écrasés à Alep, Hollande menace la Russie d’un ultimatum – DJN®

 Syrie : Les djihadistes écrasés à Alep, Hollande menace la Russie d’un ultimatum

Après la défaite majeure infligée par l’Armée Arabe Syrienne et l’aviation russe aux djihadistes encerclés à Alep (voir ici), le gouvernement français fait face à l’effondrement complet d’une stratégie diplomatique vieille de cinq ans. Complètement dépassé, François Hollande a menacé Moscou et Damas d’un « ultimatum » dérisoire.

Hier, accompagné d’associations gigognes stipendiés par les pétromonarchies et l’Otan, François Hollande a tenté de faire de la défaite majeure de ses alliés djihadistes d’Al Qaeda et d’Ahrar al-Sham à Alep Est l’occasion d’une « mobilisation internationale ».

Lundi 12 décembre, François Hollande a lancé un « ultimatum humanitaire » au régime syrien, se joignant à plusieurs ONG actives dans le pays qu’il venait de recevoir à l’Élysée. Cependant, il n’a toutefois pas précisé les termes de cet ultimatum. L’ultimatum est « la volonté de ces organisations » humanitaires et « la nôtre », a indiqué François Hollande, dénonçant la « responsabilité directe du régime syrien et de ses soutiens ».

Le lendemain, mardi 13 décembre, la presse d’état se déchaînait sur ordre de l’Élysée pour exciter l’opinion publique hexagonale en faveur des djihadistes vaincus d’Alep.

A Berlin, le même jour, François Hollande continuait de s’agiter en vain sur le sujet sans que nul ne sache ce que concrètement le chef d’état français comptait faire.

Dans un effort médiatiquement visiblement concerté, des idiots utiles étaient envoyés par Paris à la frontière turque pour...

Lire sur :   Breiz Atao  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

4 commentaires :

  1. Kerry a négocié avec les russes l'exfiltration de 500 "combattants" ... or hier (mercredi) les russes ont découvert qu'il en restait entre 1.500 et 3.500 bien cachés, parmi eux des membres des forces spéciales de plusieurs pays dont un "joli paquet" de français ... ce "surnombre" ne fait pas partie de la négociation et Hollande panique à l'idée de voir se rendre et être identifiés des soldats français qui officiellement ne sont pas présents là-bas .... d'où la propagande à outrance ...

    RépondreSupprimer
  2. hollade tu devrait mieux de t "occuper des francais en france foutre tout emigre d"eehore aux lieus de t ocuper de la russie

    RépondreSupprimer
  3. Les Socialistes ont toujours eu pour alliés les ennemis de la France ! La collaboration durant l'occupation allemande n'était-elle pas, déjà, l'oeuvre de la Gauche socialo-marxiste ?

    RépondreSupprimer
  4. Il a peur de se retrouver devant la CPI...
    Beaucoup de preuves de son soutien aux djihadistes s'accumulent à son encontre.

    RépondreSupprimer

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à DocJeanNo®.