(Vidéos). Bagarre générale et gaz lacrymogène : du grabuge à Lyon avant le match contre Besiktas

 (Photographie d'illustration)

Classé par les autorités au niveau de risque le plus élevé (4 sur 4), le quart de finale de l'Europa League au parc OL, auquel 15 000 supporters turcs étaient attendus, a été retardé en raison de violents affrontements.

 

De nombreuses images diffusées sur les réseaux sociaux, le soir du 13 avril, attestaient des violences survenues à Lyon, en marge de la rencontre d'Europa League opposant l'OL à l'équipe turque du Besiktas.

Les premiers incidents ont éclaté vers 19h, rapporte le journal L'Equipe, évoquant des bagarres et des jets de bombes agricoles aux alentours du stade lyonnais. Les CRS ont chargé à plusieurs reprises et fait usage de gaz lacrymogène.

Les supporters étant mélangés dans les tribunes en raison du grand nombre de Turcs - environ 15 000 ont fait le déplacement -, des affrontements ont eu lieu à l'intérieur du stade.

A environ un quart d'heure du début de la rencontre, prévue à 21h05, des dizaines de supporters ont envahi la pelouse, afin, selon l'AFP, de se protéger des projectiles qui étaient lancés depuis le haut des tribunes. Le match a finalement débuté avec 45 minutes de retard.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com/france/...

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No®.