États-unis: Converti à l'islam, un ex-néonazi assassine deux colocataires pour manque de respect envers sa foi

 (Photographie d'illustration)

Un ex-néonazi américain converti à l'Islam a tué deux de ses colocataires parce qu'ils manquaient de respect à sa nouvelle religion. L'enquête policière a permis de découvrir des explosifs chez le quatrième colocataire, un extrémiste de droite.

Devon Arthus, un ex-néonazi américain converti à l'islam, a été arrêté à Tampa, en Floride, après avoir avoué le meurtre de deux de ses colocataires. Interrogé par les policiers sur les motifs de son crime, le jeune homme de 18 ans a expliqué que ses deux victimes avaient manqué de respect à sa nouvelle religion.

Après ce double homicide, Devon Arthurs avait brièvement pris trois personnes en otage dans un magasin situé non loin de son appartement, a expliqué la police dans un rapport obtenu par un quotidien local, le Tampa Bay Times

L'enquête ouverte par les forces de l'ordre a par ailleurs conduit à l'arrestation d'un quatrième colocataire, sympathisant néonazi, membre de la garde nationale de Floride. Selon une plainte déposée par le FBI, cet individu a été arrêté par la police après la découverte d'explosif en poudre ainsi que de matériel permettant de fabriquer un engin explosif, y compris des détonateurs et des caisses de munitions vides.

Les policiers ont également trouvé du matériel de propagande nazie, ainsi qu'un portrait encadré de Timothy McVeigh, un suprématiste blanc qui avait fait sauter un immeuble fédéral à Oklahoma City en avril 1995, faisant 168 morts et plus de 600 blessés. 

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com/international/...

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à DocJeanNo®.