Islamo-terrorisme: Le MI5 aurait été informé il y a des années de l’extrémisme du terroriste de Manchester

 (Photographie d'illustration)

Des connaissances du kamikaze de Manchester auraient prévenu les autorités britanniques qu'il se livrait à des déclarations extrémistes, selon des médias britanniques. Les services de renseignement n’y auraient pas prêté suffisamment attention.

 

Les services britanniques auraient-ils pu prévenir l’attentat de Manchester ? Des médias britanniques affirment que le MI5 avait été alerté des liens entre l’auteur de l’attentat de Manchester, Salman Abedi, et les islamistes. Ainsi, le quotidien britannique The Times a révélé qu’un proche de Salman Abedi aurait averti les autorités, assurant qu'il s'agissait là d'un individu «dangereux». Le journal The Daily Telegraph cite lui Mohammed Shafiq, président de la Fondation Ramadhan de Manchester : «Des gens de la communauté ont exprimé des inquiétudes face au comportement de cet homme et l’ont signalé.» Selon le média, deux personnes qui connaissaient Salman Abedi avaient appelé la hotline antiterroriste il y a cinq ans. Selon la BBC, il affirmait notamment qu’il était «normal» d’être kamikaze.

La chasse aux complices de Salman Abedi lancée

Salman Abedi, auteur de l’attentat qui a fait 22 morts, n’aurait pas agi seul. Le chef de la police de Manchester, Ian Hopkins, a déclaré le 24 mai : «Je pense qu’il est très clair que nous devons enquêter sur un réseau.» La recherche de complices de l’auteur de l’attentat, en particulier de l’artificier à l'origine de la bombe, plus sophistiquée que lors des précédents attentats revendiqués par Daesh, continue en Grande-Bretagne. Près de 1 000 militaires armés ont été déployés à travers le pays.

Le père et un frère du terroriste arrêtés à Tripoli

Le père et un frère de Salman Abedi ont été arrêtés le 23 mai dans la capitale libyenne pour leurs liens présumés avec Daesh, qui a revendiqué l’attentat de Manchester, a annoncé une unité des services de sécurité libyens. Un frère de l’auteur de l’attentat de Manchester, Hashem Abedi, 20 ans, étudiant en ingénierie de l’université de Manchester, était pleinement au courant des détails de cette opération terroriste, selon les forces libyennes.

Le jeune homme a reconnu que son frère et lui avaient des liens avec l’Etat islamique et qu’il se trouvait en Grande-Bretagne durant la période de préparation de l’attentat. Il avait quitté le Royaume-Uni le 16 avril, mais était constamment en contact avec Salman Abedi.

Le père de l’auteur de l’attaque, Ramadan Abedi, a, lui aussi, été arrêté à son domicile à Tripoli. Il affirme que son fils est innocent et a confié à l’agence de presse AP que Salman entendait se rendre en Arabie saoudite. «Nous ne tuons pas d'innocents. Ce n'est pas ce que nous sommes», a-t-il dit. Néanmoins, il est lui-même accusé d’être lié aux terroristes. Un ancien agent de sécurité libyenne, Abdel Basit Haroun a assuré à AP qu’il connaissait Ramadan Abedi personnellement et que ce dernier avait été membre en Libye d'un groupe islamique lié à Al-Qaïda  dans les années 1990. Après la dissolution de ce groupe terroriste, Ramadan Abedi avait rejoint les rangs du mouvement salafiste djihadiste.

Le frère aîné du suspect, Ismail Abedi, 23 ans, a, lui, été arrêté le 23 mai à Manchester, selon l’agence AP. Au total, sept personnes ont été interpellées au Royaume-Uni. Un homme qui transportait un paquet suspect a été arrêté à Wigan, à 30 kilomètres de Manchester, par un policier en civil.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com/international/ ... (Photographie d'illustration : Le siège du MI-5 à Londres © Peter Nicholls Source: Reuters)

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à DocJeanNo®.