Le Drian et Girardin, deux anciens ministres de F. Hollande reconduits au gouvernement Macron

 (Photographie d'illustration)

Jean-Yves Le Drian, ministre sortant de la Défense et Annick Girardin, ministre sortant de la Fonction publique feront tous deux partie du nouveau gouvernement d'Emmanuel Macron. Le premier passera aux Affaires étrangères, la seconde aux Outremers.

 

La composition du nouveau gouvernement du Premier ministre Edouard Philippe a été annoncée le 17 mai aux alentours de 15h par l'Elysée. Alors qu'il avait fait du «renouveau», un véritable slogan de campagne, le nouveau président de la République Emmanuel Macron a finalement décidé de garder dans son gouvernement, deux anciens ministres de François Hollande. 

Ainsi, Jean-Yves le Drian, ministre sortant de la Défense, passera aux Affaires Etrangères, tandis que Annick Girardin, ministre de la Fonction publique sous François Hollande, s'est vue attribuer le ministère des outremers.

Le renouveau, vraiment ?

L'annonce de la reconduite de Jean-Yves Le Drian et d'Annick Girardin dans le nouveau gouvernement risque fort de faire parler d'elle, notamment au sein de l'opposition.

En février dernier, la porte-parole d'Emmanuel Macron, l'ex-journaliste Laurence Haïm, martelait qu'Emmanuel Macron incarnait «parfaitement le renouveau dans la classe politique».

Plus tard, le 28 mars, Emmanuel Macron lui-même affirmait «prôner le renouveau des visages», ajoutant que ce renouveau s'appliquait pour l'équipe gouvernementale de manière très claire. «J'imposerai le renouveau dans la méthode, dans les pratiques, dans l'équipe gouvernementale», avait promis Emmanuel Macron, assurant qu'il ne souhaitait pas avoir d'anciens ministres au gouvernement.

Pourtant, des anciens ministres dans le nouveau gouvernement, il y en a. Outre Jean-Yves Le Drian et Annick Girardin, ministres sortants directement reconduits, on trouve également dans le nouveau gouvernement annoncé Bruno Le Maire et François Bayrou.

Le Premier a été ministre de l'Agriculture de 2009 à 2012 sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Le second fut ministre de l'Education de 1993 à 1997 sous François Mitterrand, puis Jacques Chirac.

Cela porte donc à quatre au total le nombre de ministres nommés qui ont ... déjà été ministres. Quid de la promesse de campagne du nouveau président ?

Le 2 mai dernier, la rivale d'Emmanuel Macron à la présidentielle Marine Le Pen, avait déclaré sur RMC et BFMTV : «Emmanuel Macron ne cherche même plus à dissimuler son véritable projet : faire réélire les socialistes qui ont largement contribué à la ruine du pays depuis cinq ans [...] ce n'est pas le "renouveau", c'est le "recyclage"».

Dans une interview à Corse matin le 17 mai 2017, quelques heures avant que le nouveau gouvernement ne soit dévoilé par l'Elysée, le secrétaire national du Parti communiste français Pierre Laurent faisait également part de son pessimisme quand à cette idée de renouveau, qui selon lui est un «leurre».

«Il y a un énorme bluff, [dans] la promesse de renouveau. En quelque sorte, on va remplacer les politiques d'hier par ceux-là mêmes qui les ont inspirées et mèneront les mêmes politiques. Ça n'a rien à voir avec le renouveau, c'est un leurre», a déclaré Pierre Laurent.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com/france/...

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No®.