(Vidéo). Qui est Rachid Nekkaz, l'homme qui veut faire un événement «burkini» au Festival Cannes?

 (Photographie d'illustration)

POLEMIQUE ! Le millionnaire s’était déjà fait remarquer en payant les amendes des femmes portant le voile intégral…

 • Rachid Nekkaz est promoteur immobilier

 • Il s’est présenté plusieurs fois à des élections

 

C’est sur une plage de Cannes que Rachid Nekkaz veut organiser son événement, au dresscode bien particulier. Jouant sur le terrain de la provocation, dans la ville qui a été la première à tenter d’interdire le maillot de bain intégral, cet homme d’affaires algérien veut organiser un après-midi « Toutes en burkini sur les plages du Festival de Cannes ». Une opération « pour célébrer la décision du Conseil d'Etat du 26 août 2016 » qui suspend l'interdiction des tenues à caractère religieux sur les plages, explique à 20 minutes Rachid Nekkaz. Mais qui est cet homme habitué des coups médiatiques ?

Rachid Nekkaz est un promoteur immobilier devenu millionnaire. S’il agit de la sorte, c’est qu’il veut faire « respecter les libertés fondamentales » en tant que « musulman laïc », affirme-t-il. Âgé de 45 ans, Rachid Nekkaz est né à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne). Le neuvième d'une fraterie de douze enfants, il a été élevé par des parents kabyles analphabètes. Il a ensuite suivi des études à la Sorbonne, lancé une start-up avant de s’engager dans l’immobilier. « Aujourd'hui, il possède plus de 1 000 appartements en France et investit tout son argent aux Etats-Unis", expliquait Le Figaro en octobre dernier. 

En parallèle, il s’est présenté à plusieurs élections municipales, législatives et a même tenté de faire face au suffrage présidentiel français en 2007. Il avait fait état de 521 promesses de parrainage mais n'en obtiendra finalement pas tant. En 2013, il décide "d'abandonner" la nationalité française après un scandale lié à l'achat de parrainage pour l'élection présidentielle de 2012. Un achat « pour Marine Le Pen » explique t-il à 20 minutes mais il a été condamné à 18 mois de prison avec sursis pour corruption. « Cet événement m'a montré que je n'avais plus d'espérence à avoir du jeu politique français et au-delà, je ne voulais plus être français » a t-il déclaré à 20 minutes. Il en profite alors pour obtenir la nationalité algérienne et y démarrer une nouvelle carrière politique. Il se présente d'ailleurs à l'élection présidentielle de 2019. Fervent opposant au gouvernement actuel, il est très critiqué par le pouvoir en place. Il se dit « en résidence surveillée 24h/24 » en Algérie. 

Un clash avec Nadine Morano

Rachid Nekkaz est un habitué des polémiques. Déjà en octobre 2016, il avait payé 1 169 amendes de femmes verbalisées pour port du voile intégral. Alors qu’il souhaite entrer dans un hôtel des impôts pour financer une de ces contraventions, le promoteur immobilier se retrouve face à Nadine Morano. C’est le début d’un clash entre l'ancienne ministre et Rachid Nekkaz qui tournera sur les réseaux sociaux.

« Vous revendiquez le fait de détourner la loi française d’interdiction du port du voile intégral puisque vous payez à la place des femmes, plus de 1.100 amendes, lui avait lancé Nadine Morano. Vous utilisez une faille de cette loi […] et donc incitez un vêtement qui est strictement interdit sur le territoire qui est une publicité ambulante à l’islam radical. » Rachid Nekkaz affirme, lui, appliquer la loi car elle autorise ce vêtement : « Je revendique mon combat pour les libertés », dit-il.

Pour pouvoir visionner correctement la vidéo ci-dessus, assurez-vous de disposer d’une version à jour de votre navigateur internet - .. (www.youtube.com/embed/KlQOoRs2MHI) - Doc Jean-No®

Sa fête, avec port du burkini pour les femmes, devrait se tenir vendredi entre 14 et 16 heures, « le temps d'un film » sur une plage de Cannes, en plein festival du film.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec Mathilde Frénois | 20minutes.fr/nice/... - (Photographie d'illustration : L'homme d'affaires Rachid Nekkaz, connu pour payer les amendes des femmes portant le voile intégral, a été condamné pour avoir loué deux logements indignes situés au sous-sol d'un pavillon à Choisy-le-Roi. — Denis Charlet AFP)

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No®.