Côtes-d’Armor (22), les hébergements pour les migrants saturent !

 (Photographie d'illustration)

Les associations qui œuvrent autour de l’accueil lancent un cri d’alarme :
Toutes les semaines, elles appellent le 115, numéro pour un hébergement d’urgence. Toutes les semaines, elles essuient un refus. Il n’y a plus de place nulle part pour accueillir les migrants qui arrivent en famille.

Il y a deux mois, une famille de russes débarque, un mercredi, au centre Saint-Jouan à Saint-Brieuc. C’est là où se tient la permanence de l’association de soutien aux travailleurs immigrés (Asti). Le couple russe est accompagné d’une fillette de 9 ans et d’un garçon d’un an. Ces exilés sollicitent de l’aide. Ils cherchent surtout un toit pour dormir. Mais les structures d’hébergement d’urgence saturent.

L’Hybritel, concept expérimental, créé en 2014 à Saint-Brieuc affiche complet. Le turnover des pensionnaires ne fonctionne plus. Les familles s’y installent dans la durée.

L’ASTI réclame un deuxième hôtel du même genre.

 Jacques Le Troquer
Jacques Le Troquer | Catherine Lemesle

Pour l’instant, cette problématique concerne les familles. Car les mineurs isolés bénéficient d’un dispositif lancé par le conseil départemental : le recours à des familles costarmoricaines conventionnées. On envisage une vingtaine de places possible.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec Catherine Lemesle | www.ouest-france.fr/bretagne/saint-brieuc-22000/... (Photographie d'illustration : Au centre Saint-Jouan, rue Gustave-Eiffel, à Saint-Brieuc, des cours de français sont dispensés aux ressortissants étrangers. | Catherine Lemesle)

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à DocJeanNo®.