Crise migratoire: Des clôtures posées sur le lieu de distribution de repas aux migrants

 (Photographie d'illustration)

Des clôtures sont actuellement érigées sur le terrain vague situé au bout de la rue des Verrotières (zone industrielle des Dunes), propriété de la communauté d’agglomération Grand Calais. C’est là que se déroulent, chaque soir, les distributions de repas aux migrants.

Les travaux, qui ont débuté il y a quelques jours, n’ont pas encore d’effet sur la distribution des repas aux migrants. Celles-ci continuent à avoir lieu chaque soir, entre 17 h 30 et 19 h 30, sur ce terrain vague situé au bout de la rue des Verrotières (⭐️).

Courant mai, la maire LR de Calais Natacha Bouchart avait prévenu que ce terrain, propriété de la communauté d’agglomération Grand Calais Terres et mers, dont elle est présidente, serait clôturé sous quelques jours. Une démarche réclamée depuis plusieurs semaines par l’entreprise voisine (qui préfère garder l’anonymat) : « On verra quelles seront les conséquences, mais ça ne pourra qu’améliorer la situation », a déclaré l’un de ses responsables mardi. Désormais, raconte-t-il, un fourgon de gendarmerie est posté devant le terrain (et l’entreprise) en permanence : « Les migrants, on ne les voit plus du tout la journée. Seulement le soir, pour la distribution. »

« Une souricière »

Christian Salomé, président de l’association l’Auberge des , espère que ce barriérage, une fois terminé, n’empêchera pas les distributions dont le cadrage ndigne le Défenseur des droits dans un communiqué publié ce mercredi. Christian Salomé craint que la zone ne devienne « une souricière », les migrants n’ayant plus la possibilité de repartir directement dans le bois situé à l’arrière du terrain, comme ils le font aujourd’hui. Vincent de Coninck, du Secours Catholique, estime pour sa part que ces nouvelles clôtures « défigurent encore un peu plus Calais ». « Les autorités nous intimident, nous interdisent, nous empêchent… Elles n’ont qu’à couper l’air aux exilés, ce serait plus efficace ! », s’est-il emporté. Interrogées, les autorités en question ont gardé le silence : la préfecture nous a renvoyés vers Grand Calais Terres et mers et sa présidente… qui n’ont pas répondu à nos appels.

(⭐️) En dehors de cet horaire, les distributions sont interdites (depuis environ quinze jours) par les forces de l’ordre, rue des Verrotières.

Une bagarre entre deux migrants a éclaté en marge de la distribution des repas, lundi vers 18 h. L’un d’eux, Afghan, a été blessé au couteau à l’omoplate et transporté à l’hôpital. L’autre, Érythréen, a été blessé à l’épaule.

La rédaction Doc Jean-No® - Par Marie Goudeseune | www.lavoixdunord.fr (Photographie d'illustration : Les clôtures sont en train d’être érigées sur ce terrain, propriété de Grand Calais, où se déroulent les distributions de repas. )

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No®.