(En images). Attentat de Londres : la police publie les images des fausses ceintures explosives des terroristes

 (Photographie d'illustration)

Constituées de bouteille d'eau recouvertes de ruban adhésif et attachées à une ceinture en cuir, ces dispositifs équipaient chacun des trois auteurs de l'attentat de Londres. On ignore encore la raison précise pour laquelle il s'en étaient munis.

La police londonienne vient de publier les premières images des fausses ceintures explosives que portaient les trois auteurs de l'attentat de Londres le 3 juin dernier

Rachid Redouane, Youssef Zaghba, et Khuram Shazad Butt portaient chacun l'une de ces ceintures en cuir auxquelles étaient attachées des bouteilles d'eau recouvertes de ruban adhésif. Leur apparence a été décrite par les policiers comme «réelle».

 © news.met.police.uk
© news.met.police.uk

«Je n'ai encore jamais eu connaissance d'une telle stratégie au Royaume-Uni auparavant», a fait savoir le commandant Dean Haydon, qui dirige l'enquête. «Quiconque ayant vu les terroristes ce soir-là aurait pensé qu'il s'agissait de véritables explosifs», a-t-il ajouté, précisant que l'un des effets recherchés était sans doute de «créer le maximum de panique».

On ignore pour l'instant les motivations précises qui ont conduit les trois hommes à se munir de ces fausses ceintures. «Ils ont pu vouloir se prémunir d'éventuels tirs en leur direction, ou anticiper une éventuelle prise d'otages», a expliqué le commandant Dean Haydon. Celui-ci a estimé que ces fausses ceintures rendaient d'autant plus courageuse l'action des forces de police intervenues ce soir-là, ainsi que celle des citoyens qui ont tenté de s'opposer à leurs assaillants. «Les ceintures étaient visibles, et en agissant ainsi, ils étaient clairement conscients du risque d'être eux-mêmes tués dans l'explosion», a-t-il expliqué.

L'enquête au sujet des trois hommes progresse. Le 10 juin, la police britannique avait révélé que ceux-ci avaient tenté de louer un camion de 7,5 tonnes pour commettre leur acte. S'ils y étaient parvenus, les conséquences de l'attentat «auraient pu être pires», selon la section antiterroriste de la police de Londres.

Rachid Redouane, Youssef Zaghba et Khuram Shazad Butt ont foncé sur des passants le 3 juin au soir sur le pont de Londres, tuant trois personnes, avant d'abandonner leur véhicule et d'attaquer des passants à l'aide de couteaux. Au total, huit personnes ont perdu la vie dans l'attaque, et 48 autres ont été blessées. 

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com/international/ (Photographie d'illustration : © news.met.police.uk )

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No®.