Retrouvez toutes les fournitures scolaires pour la rentrée 2017    ➤  En savoir plus  

Espace-actu: Un projet vieux d’un demi siècle remis au jour pour nettoyer l’espace

 (Photographie d'illustration)

La NASA vient de reconsidérer un ancien projet de recyclage de stations spatiales en orbite. Ce projet entériné il y a un demi-siècle refait surface et consiste à construire une nouvelle station en se servant des morceaux de fusées réutilisables situées dans l’espace.


L’idée prend sa source dans les années 1960 lorsque Wernher von Braun, alors directeur du Marshall Space Flight Center, tentait d’imaginer comment les astronautes pouvaient récupérer les pièces des propulseurs des fusées afin de fabriquer de nouveaux lieux à destination de l’équipe.

Il faut croire que le récent succès de la société Space X ayant pu récupérer une partie de son lanceur Falcon 9 a inspiré la NASA. En effet, l’agence spatiale américaine vient de signer un contrat de dix millions de dollars avec trois entreprises américaines : NanoRacks (offres commerciales sur l’utilisation de l’espace), United Launch Alliance (fabricant de lanceurs spatiaux) et Space Systems Loral (constructeur de satellites).

Le groupe devrait bientôt débuter son premier projet, consistant à convertir un étage de la fusée Centaur pour la fixer à la Station Spatiale Internationale. Ce projet, qui s’inscrit dans celui de l’habitat commercial Ixion, a pour but d’inaugurer le développement des usages commerciaux et privés de l’ISS.

Il est juste de dire que les nombreuses missions spatiales ont abandonné une quantité impressionnante de déchets et à chaque nouveau lancement de fusée, d’autres s’y ajoutent. Outre le risque de chute sur Terre, le danger de collision est plus important dans l’espace pour l’ISS et les astronautes s’y trouvant, ainsi que pour les satellites et autres objets utiles.

Réutiliser les déchets spatiaux pour construire d’autres objets est pertinent, mais combien de temps devrons-nous attendre ? D’autres ont tenté d’imaginer comment débarrasser l’espace de ces déchets. Par exemple, une équipe suisse prévoit de mettre au point le Clean Space One d’ici l’an prochain, il s’agirait d’un satellite de nettoyage doté d’un filet de forme conique dont la mission est de capturer les déchets spatiaux.

Nettoyer l’espace est en quelque sorte la nouvelle mission écologique de la NASA et d’autres agences telles que l’agence spatiale européenne (ESA). Ces agences recyclent déjà des composants récupérés sur d’anciens appareils, mais travaillent également à de meilleurs designs d’engins spatiaux (et de fuselages) afin de limiter l’abandon de déchets après leur utilisation.

 

 

Sources : New ScientistAgence Science Presse

La rédaction Doc Jean-No® - Par : Yohan Demeure | sciencepost.fr (Photographie d'illustration : )

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No®.