«Leader du monde libre?», «appel du 1er juin»: des éloges de Macron dans la presse moqués sur Twitter

 (Photographie d'illustration)

Après que l'Obs et Le Point ont publié des articles particulièrement élogieux à l'égard du président français, pour sa réponse à Donald Trump sur l'accord de Paris, un certain nombre d'internautes ont dénoncé un manque de déontologie journalistique.

 

L'engouement autour d'Emmanuel Macron se poursuit de plus belle chez certains de nos confrères. Déjà largement applaudi pour sa prestation lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine à Versailles le 29 mai dernier, le chef de l'Etat se voit désormais ériger en maître du jeu international par des grands titres de presse français.

Très enthousiasmé par la réponse ferme du président de la République à son homologue américain, après l'annonce de la sortie des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat, Le Point titrait solennellement un article en ligne, le 2 juin : «Comment Emmanuel Macron est devenu "leader du monde libre"». Avant d'opter pour une formule plus modeste : «Le coup de maître d'Emmanuel Macron» (néanmoins, l'URL de l'article atteste du titre original).

Selon Le Point, par sa prise de parole le soir du 1er juin – et notamment son «Make our planet great again» – le locataire de l'Elysée «a ringardisé le dirigeant de la première puissance mondial en 3 minutes et 6 secondes».

L'Obs de son côté, a publié un photomontage d'Emmanuel Macron en général de Gaulle... appelant le 18 juin 1940 à résister au nazisme. Et de titrer : «L’appel du 1er juin : Macron - De Gaulle, même combat ?».

Une entorse à la déontologie journalistique pour certains internautes 

L'emballement du Point et de L'Obs pour le discours écologiste d'Emmanuel Macron a été vivement critiqué par de nombreux internautes, qui y ont vu un manque d'étique journalistique. 

«Je crois qu'on les a perdus au Point», a par exemple tweeté l'un d'entre eux, en partageant l'article titrant sur le «leader du monde libre».

Un autre internaute a également dénoncé, en des termes crus, la supposée «hystérie» des rédactions du Point et de L'Obs.

«Il n'a encore rien fait à part de la com, mais pour les médias propagandes c'est un "coup de maître !"», s'est emporté un utilisateur de Twitter.

Le parallèle entre l'appel de De Gaulle et celui d'Emmanuel Macron établi par L'Obs, en particulier, a soulevé des critiques sévères.

Certains utilisateurs de Twitter ont jugé cette comparaison déplacée.

Un autre internaute est allé jusqu'à parler de procédé médiatique «pire que de la propagande».

Pour rappel, quelques jours plus tôt, c'est RT et Sputnik qui avaient été accusés d'être «des organes d'influence et de propagande» par Emmanuel Macron lui-même, lors de sa conférence de presse à Versailles avec Vladimir Poutine... Ces propos avaient fait vivement réagir sur Twitter, de manière diverse.

Des internautes à l'unisson avec les articles pro-Macron

D'autres internautes, au contraire, ont salué les choix éditoriaux de L'Obs et du Point. «Merci Le Point qui met à sa juste valeur le discours d'[Emmanuel Macron]», a par exemple tweeté l'un d'eux.

La défense inflexible par Emmanuel Macron de l'accord de Paris et de la lutte contre le changement climatique, en outre, avait soulevé en France une vague d'applaudissements sur les réseaux sociaux.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com/france/... (Photographie d'illustration : )

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No®.