Législative 2017: Faux diplôme : la candidate LREM du Nord lâchée par ses soutiens! «mais pas par son parti»

 (Photographie d'illustration)

Malgré les révélations concernant la condamnation de Houmria Berrada pour l'utilisation d'un faux diplôme, LREM a maintenu l'investiture de sa candidate dans le Nord. Son suppléant et plusieurs soutiens se sont, eux, retirés de la campagne.

 

Au cœur d'un scandale pour avoir été dissimulé une condamnation par la justice, la candidate du Nord de La République en marche (LREM) Houmria Berrada est lâchée par ses soutiens, à une semaine du premier tour des législatives qui auront lieu les 11 et 18 juin prochain.

Christian Carnois, son suppléant, et Delphine Garnier, sa directrice de campagne, ont publié une lettre ouverte le 4 juin, dans laquelle ils annoncent renoncer à leurs fonctions auprès de Houmria Berrada. 13 autres de ses soutiens ont pris la même décision.

«Malgré des faits avérés sur des falsifications liées à son cursus universitaire, Houmria Berrada nie et ses proches collaborateurs doivent faire face à une confiance entamée par des mensonges et déclarations de faits erronés», expliquent Christian Carnois et les autres signataires de la missive rendue publique et remise à la candidate LREM. «Nous avons donc décidé de nous désinvestir de sa campagne législative et de ne plus la soutenir», concluent-ils. 

Houmria Berrada avait été condamnée à huit mois de prison avec sursis en 2011 pour «faux et usage de faux document administratif». L'année d'avant, elle avait falsifié un diplôme de l’université de Bourgogne pour pouvoir intégrer l’Ixad, l’école des avocats de Lille (rattachée à la Faculté de droit). L'affaire avait été révélée par le quotidien La Voix du Nord le 30 mai dernier. La candidate elle, a toujours nié avoir été condamnée, arguant que son casier judiciaire était vierge.

LREM maintient sa candidate

Christian Carnois avait dans un premier temps annoncé qu'il entendait «demander officiellement à ce que l'investiture soit retirée» à Houmria Berrada, avec pour conséquence potentielle l'absence de candidat LREM dans la circonscription. 

LREM a finalement annoncé que la candidature de Houmria Berrada était maintenue. Le référent du parti dans le Nord, Christophe Itier, a assuré à l'AFP le 2 juin «comprendre la décision des personnes engagées autour d’elle», précisant néanmoins que les critères fixés par la Commission nationale d’investiture étaient respectés.

Les ex-soutiens d’Houmria Berrada ont réagi en annonçant «respecter» la décision du parti. Ils ont néanmoins pointé du doigt «une analyse purement juridique de l’affaire» qui ne les satisfait pas. 

Alors que les sondages continuent d'annoncer un très bon résultat pour LREM aux législatives, avec à la clef une majorité absolue assez large à l'Assemblée nationale, les scandales se multiplient autour de plusieurs candidats du parti. Un candidat en Guadeloupe a été accusé d'avoir tenu des propos homophobes lors d'une interview. A Saint-Denis, une autre candidate du parti est accusée d'avoir mis en location un appartement dans un immeuble insalubre durant cinq ans, à «un tarif exorbitant», selon une enquête de Mediapart.

Plus médiatiques, les enquêtes judiciaires visant deux membres du gouvernement, Richard Ferrand et Marielle de Sarnez, ternissent encore un peu plus l'image d'exemplarité que voulait donner LREM, alors que le gouvernement est en train d'élaborer une loi de moralisation de la vie publique.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com/france/... (Photographie d'illustration : Tracts de La République en marche pour les législatives (image d'illustration) - Source: AFP)

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No®.