Planète-actu: Des astronomes tchèques mettent en garde contre un risque accru de collision entre la Terre et un astéroïde

 (Photographie d'illustration)

L’éventualité qu’un tel objet céleste frappe la Terre revient régulièrement dans l’actualité. Dernièrement, des astronomes tchèques ont annoncé que le risque que notre planète soit percutée par un astéroïde est plus élevé que nous le pensions.

Un astéroïde heurtant la Terre n’est pas une notion nouvelle. Tout récemment, cette question a été une énième fois posée lorsque l’astéroïde 2014-JO25 est passé à moins de 7,5 millions de kilomètres de nous en avril 2017. Les chercheurs de l’Académie tchèque des sciences reviennent sur cette menace plus que jamais prise très au sérieux.

L’étude disponible en PDF (en anglais/24 pages) a été publiée dans la revue Astronomy & Astrophysics. Selon les chercheurs, celle-ci a vocation à éviter « un désastre local ou même continental ». Il s’agit d’une alerte trouvant sa source dans une branche nouvellement découverte des Taurides, un essaim météoritique (ou essaim de matière interplanétaire) associé à la comète de Encke.

Crédits : iStock
Crédits : iStock

L’étude stipule que des recherches plus approfondies doivent être menées afin de « mieux décrire cette source réelle d’objets potentiellement dangereux ». Cette branche méconnue des Taurides est composée d’objets qui se déplacent ensemble autour du soleil. Notre planète ne les croise que durant trois semaines à intervalle régulier de quelques années.

« Pendant cette période, la probabilité d’une collision avec un objet de taille [environ des douzaines de mètres dans le diamètre, NDLR] est manifestement plus élevée », annoncent les scientifiques.

Ces conclusions sont parues après l’analyse de 144 bolides situés dans les Taurides, tandis que dans la branche récemment découverte, deux astéroïdes pourraient mesurer entre 200 et 300 mètres de diamètre. Il y aurait probablement d’autres astéroïdes parmi ceux qui restent non détectés dont la taille pourrait atteindre une dizaine de mètres ou plus.

Les chercheurs expliquent enfin que les astéroïdes sont assez fragiles, mais leurs dimensions parfois gigantesques peuvent leur permettre de s’enfoncer très profondément dans l’atmosphère et occasionner une vraie collision avec la croûte terrestre.

Sources : Europe 1Le Parisien

La rédaction Doc Jean-No® - par Yohan Demeure | sciencepost.fr (Photographie d'illustration : Crédits : NASA Jet Propulsion Laboratory)

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No®.