Terrorisme: Un festival rock en Allemagne évacué pour cause de «menace terroriste»

 (Photographie d'illustration)

Les oganisateurs du festival Rock am Ring espèrent pouvoir reprendre les festivités samedi...

 

A peine commencé, déjà évacué. Alors que des dizaines de milliers de personnes étaient rassemblées au circuit de course automobile du Nürburgring, dans l’ouest de l’Allemagne, pour assister au festival de musique « Rock am Ring » qui s’étale sur trois jours, les autorités ont évacué le site pour « menace terroriste ».

La police a indiqué disposer « d’éléments concrets, au vu desquels une possible menace terroriste n’est pas à exclure », dans un communiqué diffusé au premier jour de l’événement, prévu jusqu’à dimanche. Les organisateurs ont prié les visiteurs, dans un message distinct, d’évacuer les lieux « dans le calme ». « Comme la sécurité est la priorité et que toute mise en danger des festivaliers doit être autant que possible évitée, il a été décidé de suspendre le festival pour aujourd’hui », poursuit la police, sans précisions sur la nature de la menace et les éléments dont elle dispose.

Renforcement de la sécurité

Les organisateurs de leur côté ont prié les visiteurs, dans un message distinct, de se diriger « dans l’ordre et le calme vers les sorties et les terrains de camping » afin de « soutenir les investigations de la police ». Ils ont dit espérer que le festival reprenne dès samedi.

La police a précisé que la sécurité avait déjà été renforcée dans la foulée de l’attentat commis le 22 mai à Manchester après un concert de la chanteuse pop américaine Ariana Grande, avec « 1.200 » hommes supplémentaires déployés près du célèbre circuit automobile du Nürburgring qui accueille le festival.

L'Allemagne en alerte

Les autorités allemandes sont par ailleurs sur le qui-vive en raison de la menace islamiste pesant sur l'Allemagne, particulièrement depuis un attentat au camion-bélier revendiqué par Daesh qui a fait 12 morts en décembre dernier sur un marché de Noël à Berlin.

Les mouvements islamistes potentiellement violents ont connu ces deux dernières années un essor dans le pays. Les services du renseignement intérieur estiment à environ 10.000 le nombre d'islamistes radicaux en Allemagne, dont 1.600 soupçonnés de pouvoir passer à la violence.

Outre l'attaque au camion-bélier à Berlin, Daesh a revendiqué en 2016 un meurtre à Hambourg (nord), un attentat à la bombe à Ansbach (sud) qui avait fait 15 blessés et tué l'assaillant, ainsi qu'une attaque à la hache dans un train en Bavière (5 blessés) dont l'auteur a été abattu par la police.

La rédaction Doc Jean-No® - par : L.G. avec AFP | 20minutes.fr/monde/... (Photographie d'illustration : Le festival Rock am Ring, qui accueille plusieurs dizaines de milliers de spectateurs, a été évacué, le 2 juin 2017 pour cause de menace terroriste. - Thomas Frey/AP/SIPA )

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No®.