(Vidéo). L'homme aurait crié «Allahu Akbar» : Explosion dans une gare de Bruxelles, son auteur présumé abattu

 (Photographie d'illustration)

L'homme aurait crié «Allahu Akbar» avant de déclencher une explosion et d'être neutralisé par des soldats qui surveillaient la gare. Il n'y aurait aucun blessé. La police affirme que la situation est désormais sous contrôle.


Un incident s'est produit à la gare centrale de Bruxelles, le 20 juin. Un individu portant un sac-à-dos et une ceinture d'explosifs a été «abattu» selon le parquet belge, qui n'a pas donné de précision sur son état de santé. Il aurait déclenché son dispositif au moment où l'attention des militaires «s'est portée sur lui».

Selon la police belge, qui assure que la situation est désormais «sous contrôle», l'individu a été neutralisé par des soldats qui surveillaient la gare après avoir déclenché une petite explosion, sans faire de blessé.

Le services d'enlèvement et de destruction d'engins explosifs (Dovo) s'est rendu sur place. Des soldats ont également été déployés autour de la gare.

Le suspect aurait crié «Allahu Akbar»

Avant de faire sauter un chariot à bagages, le suspect aurait crié «Allahu Akbar», a affirmé un témoin à des journalistes sur place. «J'étais dehors. Je suis descendu. A l'entresol, quelqu'un criait. Je n'y ai pas prêté attention. Puis il a crié "Allahu Akbar". Et là il a fait exploser le trolley», a déclaré Nicolas Van Herrewegen, témoin direct de la scène, agent de triage de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB).

Un témoignage corroboré par Jean-Michel Michel, le chef de gare de la SNCB, également présent lors des événements : «On a entendu l’explosion, mon collègue a cru à une bombe. Cette explosion aurait eu lieu à l'entresol. L’homme est descendu sur les voies 3 et 4. Il disait "Allahu Akbar". Bizarrement, il est parti en direction de Bruxelles-Chapelle. A voir, il avait autour des 35 ans.»

Mouvement de panique

La gare a été évacué par les forces de l'ordre et un mouvement de panique a saisi la foule selon des témoins cités par le média belge RTL info. «Des gens cour[aient] dans tous les sens», a raconté l'un d'eux, alors qu'un autre a parlé «d'affolement à la gare» après des tirs. Un restaurateur cité par La Libre Belgique rapporte que la grand-place de Bruxelles s'est vidée «en quelques secondes».

«Je déposais une amie à la gare quand des gens ont commencé à courir. Ils criaient "un attentat, un attentat !", d'autres "c'est un feu d'artifice". Les gens ont commencé à se cacher partout, derrière les escalators. D'autres ont voulu fuir en courant sur les rails», a confié Alain, un autre témoin, au journal la Dernière heure. «On a finalement été secourus par un conducteur qui nous a fait monter dans son train et nous a conduit à la gare du Midi. Je n'ai pas vu ce qui s'est passé, je ne savais même pas s'il y a vraiment eu une tentative d'attentat...», a-t-il révélé.

Le parquet fédéral considère qu'il s'agit d'une attaque terroriste

Dans une conférence de presse donnée en fin de soirée le 20 juin, Eric Van der Sijpt, le porte-parole du parquet fédéral belge n'a toujours pas été en mesure de donner des indications sur l'état de santé de l'assaillant. «On ne sait pas si l'homme, dont on ne connait pas l'identité, est mort ou encore vivant», a-t-il déclaré, précisant en revanche que l'incident était considéré comme «une attaque terroriste».

Pour pouvoir visionner correctement la vidéo ci-dessus, assurez-vous de disposer d’une version à jour de votre navigateur internet - Store ✠ - (www.youtube.com/embed/uMNyUt6AiQk) - Doc Jean-No®

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com/international/ (Photographie d'illustration : Gare centrale de Bruxelles © Vincent Kessler Source: Reuters )

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No®.