(Vidéo). L’imam vous explique pourquoi sa fille de 5 ans «est une sal...»

 (Photographie d'illustration)

Il faut comprendre l’anglais (ou l’arabe!) sinon en 2 mots, ce brave imam explique pourquoi cette gamine est une dépravée, une salope, etc.  Mesdemoiselles qui nous lisez, n’oubliez pas votre burqua: Ces fous furieux sont déjà chez nous !

Merci à Denis qui nous a traduit le discours édifiant de l’imam et père de la pauvre gosse…

Pour pouvoir visionner correctement la vidéo ci-dessus, assurez-vous de disposer d’une version à jour de votre navigateur internet - Store ✠ - (www.youtube.com/embed/LnWT9lRqdjY) | https://tvs24.ru/cumulus/cc-content/uploads/h264/iLqiSGAgoCV7K0YZBm1q.mp4 - Doc Jean-No®

 

Traduction 

 

Je vous présente ma fille qui va nous servir de modèle pour différents exemples du port du hidjab.

 [NdT : premier modèle]
[NdT : premier modèle]

Je vais appeler ce modèle (nom incompréhensible). La frange est massée vers le haut ce qui découvre beaucoup sa chevelure. Ceci est sûrement dû au fait qu’elle s’est probablement laissée influencer par une autre culture sur le port du voile sans comprendre sa réalité, la modestie que le hijab implique et tout ce qui lui échappe. Ceci explique pourquoi elle essaye de s’arranger entre être une personne de sexe féminin et se conformer strictement [aux traditions].

On peut remarquer qu’elle porte des vêtements moulants révélant ses formes ce qui est interdit en islam. Elle porte aussi un pantalon très très serré comme si ses jambes étaient peintes. On peut aussi voir ses avant-bras alors qu’elle devrait être couverte jusqu’aux poignets. On peut voir que ses ongles sont vernis, ce qui est aussi considéré comme zinâ [NdT : mot arabe signifiant péché très grave] et haram tout autant que ses bracelets, probablement en toc. Si on regarde ses pieds, on voit qu’elle ne porte pas de chaussettes. Les pieds suivent la même règle d’interdiction que les avant-bras : ils doivent être couverts, obligatoirement. On pourrait se poser cette question : qui va remarquer que les pieds sont découverts ? La remarque s’applique tout aussi bien pour tout ce qui est découvert et qui ne le devrait pas, y compris les avant-bras et les cheveux, tout ce qui pourrait être attirant. Nous ne parlons pas d’attirance [sexuelle]. Nous parlons d’être en conformité avec la stricte règle islamique d’habillement concernant les femmes.

 [NdT : à 2:30, deuxième modèle]
[NdT : à 2:30, deuxième modèle]

Voici le voile à la «Cléopâtre».

On peut remarquer que les cheveux sont dissimulés. On peut voir qu’elle s’est récemment acheté d’onéreuses et belles boucles d’oreille qu’elle veut montrer. Le cou est aussi découvert. Mais non, quitte à te décevoir, tu n’es pas Cléopâtre !

 [NdT : à 2:50, troisième modèle]
[NdT : à 2:50, troisième modèle]

La raison première du voile est de ne pas attirer l’attention et de ne pas provoquer de séduction qu’on le veuille ou non. C’est pour cela que toutes les fioritures sont un défi au port du voile et à ce que dieu veut que nous fassions.

Ce modèle s’appelle le « Minnie Mouse hijab ».

[NdT : à 3:16, quatrième modèle]
[NdT : à 3:16, quatrième modèle]

Nous savons tous qu’il est difficile pour les musulmans vivant en Occident de s’adapter et de s’assimiler. C’est difficile, ardu et plus particulièrement pour les jeunes filles qui sont ignorantes. Il est de notre responsabilité que chacun d’entre nous montre le bon exemple.

Ce modèle s’appelle le «hijab convertible». Si quelqu’un entre, elle met le voile au-dessus de sa tête. Elle l’enlèvera si la personne quitte la pièce ou si la récitation du coran est terminée. Moi, j’appellerai ce voile plutôt « le hijab hypocrite ». Parce que on peut l’assimiler à un interrupteur. Quand quelqu’un entre soudainement, le bouton sera activé mais pour le reste du monde, il est sur « off » [NdT : comprendre que même seule au beau milieu du désert, elle doit être dûment voilée … ].

[NdT : comprendre que même seule au beau milieu du désert, elle doit être dûment voilée … ].
[NdT : comprendre que même seule au beau milieu du désert, elle doit être dûment voilée … ].

 [NdT : à 4:34, cinquième modèle]
[NdT : à 4:34, cinquième modèle]

Voici le modèle «hijab je m’en foutiste» également appelé le « hijab sur le ventre ».

Il est juste jeté [sur la tête] sans se soucier du reste.

On voit les cheveux, un peu de cou et des oreilles, bref elle se moque de tout, elle s’en fout.

 [NdT : à 4:52, sixième modèle]
[NdT : à 4:52, sixième modèle]

Ce hijab s’appelle « le hijab de la bosse du chameau ».

On peut voir que le turban est plus grand que sa propre tête. Plus la bosse est grande et plus près de dieu vous êtes.

 [NdT : à 5:07, septième modèle]
[NdT : à 5:07, septième modèle]

Voici le « hijab du gangster ».

Elle a un bandana. Le voile couvre bien [les cheveux] mais le problème est que le foulard est transparent. On peut voir son oreille et la boucle d’oreille et c’est probablement la raison pour laquelle elle a choisi ce foulard. On peut aussi voir le cou. Le problème ici c’est que, même si elle a compris comment porter le hijab, elle veut être rebelle et dévergondée, en conséquence de quoi elle choisit elle-même son propre hijab.

 [NdT : à 5:48, huitième modèle]
[NdT : à 5:48, huitième modèle]

Voici le hijab « casque ».

Le foulard est tellement enroulé autour de la tête qu’elle est plus grande que le corps.

 [NdT : à 5:59, neuvième modèle]
[NdT : à 5:59, neuvième modèle]

Voici le hijab « fashionista à la parisienne ».

L’excès de maquillage et tous les accessoires.

Pourquoi fait-elle cela ?

Existe-t-il des sœurs dans l’oumma qui ignoreraient que le maquillage est haram [interdit] ?Malheureusement, il y en a qui savent pertinemment que le maquillage est interdit en public, mais qui le font quand même. Que le maquillage soit léger ou qu’il soit outrancier, il n’est pas permis. De même, elle porte des chaussures à talon. Elle peut être élégante et montrer combien on est honorable en public tout en respectant les codes vestimentaires islamiques.

 [NdT : à 7:14, dixième modèle]
[NdT : à 7:14, dixième modèle]

Les sœurs devraient-elles s’habiller comme ça en Occident ? Probablement pas.

 [NdT : à 7:20, onzième modèle]
[NdT : à 7:20, onzième modèle]

Selon moi, ce modèle est un très bon exemple à suivre.

On peut remarquer que le foulard de tête n’est pas transparent. Le cou, les oreilles et les cheveux sont cachés. Tout est couvert jusqu’au menton et le visage n’est pas du tout maquillé. Les couleurs sont sombres, elles n’attirent pas le regard, elles ne sont pas attrayantes. Les vêtements sont amples qui ne révèlent rien. Le foulard couvre la poitrine. Les bras sont couverts au-delà du poignet. Les ongles ne sont pas vernis. Elle porte des collants épais et des chaussettes épaisses. En aucun cas on peut voir sa peau.

C’est un parfait exemple de hijab.

Nous devons responsabiliser nos sœurs, leur donner de l’assurance et leur faire comprendre qu’elles doivent élever s’estimer davantage, afin qu’elles s’améliorent comme nous tous.

(Suivent des mots en arabe.)

Traduction  exclusive pour Résistance républicaine  de l’anglais par Denis.

 

Note de Christine Tasin

Pauvre gosse… Pauvres gosses…

Envie de crier, de pleurer, de tuer.

Et il y en a encore qui seraient prêts aux accommodements raisonnables et accepteraient de voir leur fille à la place de la fille de l’imam ? A la place des musulmanes ?

 

Complément de Nicolas F

Soyez nombreux à appeler l’UNICEF pour leur signaler la chose et leur envoyer l’article de RR

UNICEF /unicef protège et défend les droits de chaque enfant.
unicef,objet social,promouvoirles droits des enfants auprès de tous les publics.
unicef,Santé,éducation,égalité,protection des enfants
unicef,principale réussite,l’éducation des filles

UNICEF FRANCE 3 rue dugay trouin 75006 tel 01443977
uncf.fr leur envoyer le document et la traduction

la BICE Dignité et droits de l’enfant BUREAU INTERNATIONAL catholique de l’enfance
la bice est une ONG internationale a’ l’origine de la Convention relative aux droits des enfants ,la CIDE adoptée le 20 nov 1989 par l,ONU

siége 44rue de Lausanne 1201 Genève
siége Paris 70 bd Magenta 75010 Paris
tel : 015335011

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec La tentatrice | resistancerepublicaine.eu/ (Photographie d'illustration : )

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

3 commentaires :

  1. Effectivement, le coran n'indique pas que les femmes doivent être couvertes de la tête aux pieds.
    Cet imam nous montre différents exemples de ce que l'on peut voir en occident et nous indique quel est le port du voile le plus approprié en ce qui le concerne. Ces différents exemples sont illustrés par sa fille uniquement car son épouse ne peut pas le faire, car soumise à un dress-code strict! Les petites filles ne sont pas sommées de porter le voile à 5 ans! Je précise que je ne suis pas musulman ni d'origine magrébine, et je trouve que le titre de cet article est déplacé: la traduction est bonne (pas la fashionista parisienne).

    RépondreSupprimer
  2. Espèce d'arriéré, tu sors d'où de la préhistoire pour exiger ça des gamines, Moi c'est des abrutis comme toi que je voilerais jusqu'à les étouffer

    RépondreSupprimer
  3. Vous êtes des débiles profonds avec votre islamisme, débiles à vous jeter dans un cratère en activité

    RépondreSupprimer

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No®.