(Vidéo). Plus de 2,4 millions d’euros : le coût moyen de l’ouverture sauvage des bouches d’incendie en banlieue parisienne

 (Photographie d'illustration)

L'ouverture sauvage des bouches d'incendie a un coût gigantesque pour les contribuables...


En quatre semaines, depuis le 26 mai, des centaines de « jeunes » ont saccagé des dizaines de bouches d’incendie.

Dans la seule région Ile-de-France, près de 600.000 m3 d’eau ont été gaspillés en quatre semaines, ce qui représente l’équivalent de 240 piscines olympiques. Un coût faramineux de près de 2,4 millions d’euros pour l’Ile-de-France, qui sera supporté par les communes, et donc par les contribuables.

800 000 euros gaspillés pour la seule journée du mercredi 21 juin selon Véolia, pour qui ce ce phénomène de « street pooling » atteint une ampleur jamais égalée…

Ces actes de sauvagerie ne concernent pas la seule région parisienne. Dans le même temps, 600 appareils ont été ouverts dans les Hauts-de-France, pour un gaspillage de 100.000 mètres cube d’eau, principalement à Lille, Roubaix et Tourcoing. Cela concerne aussi de nombreuses autres zones : Vénissieux, Marseille…

En plus d’un coût faramineux pour les contribuables, ces ouvertures sauvages représentent un réel danger en cas d’incendie et sont aussi à l’origine d’inondations de caves, parkings et installations électriques…

Ces dégradations des bouches d’incendies ont aussi conduit au saccage de matériel urbain, comme ce véhicule municipal renversé et filmé sur les réseaux sociaux :

Contribuables Associés a organisé son 48e Rendez-Vous Parlementaire le 6 décembre 2016 sur le thème « Politique de la ville : toujours plus d’argent pour moins de résultats ».

Dans une conférence choc , le criminologue Xavier Raufer a démontré aux députés comment « la criminalité dans les quartiers de la politique de la ville [allait] nous exploser à la figure »…

Pour pouvoir visionner correctement la vidéo ci-dessus, assurez-vous de disposer d’une version à jour de votre navigateur internet - Store ✠ - (www.youtube.com/embed/VNHABlP83PY) - Doc Jean-No®

 infographie
infographie

Pourtant, comme le montre l’infographie de Contribuables Associés, ces quartiers sont abreuvés d’argent public : plus de 100 milliards d’euros en trente ans, un véritable constat d’échec payé par nos impôts ! Les subventions pleuvent, mais la situation est de plus en plus inquiétante à tout point de vue. Avec notre argent, l’État tente vainement d’acheter la paix sociale à coups de milliards dans les banlieues, sans jamais s’interroger sur l’efficacité de ses actions.

En décembre 2015, Contribuables Associés publiait une grande enquête sur la politique de la ville : argent public, urbanisme, criminalité…

Pour tout savoir sur les tenants et aboutissants de la politique la ville, lisez ce numéro spécial des Enquêtes du contribuable en téléchargement gratuit ici. Entretiens avec Xavier Raufer, Xavier Lemoine, maire de Montfermeil, Gérard-François Dumont, géographe, et des représentants de syndicats policiers.

 Les Enquêtes du contribuable n°14 décembre 2015/janvier 2016 68 pages
Les Enquêtes du contribuable n°14 décembre 2015/janvier 2016 68 pages

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec : xavier raufer | www.contribuables.org (Photographie d'illustration : )

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à DocJeanNo®.