Retrouvez toutes les fournitures scolaires pour la rentrée 2017    ➤  En savoir plus  

Allemagne: La police saisit un vaste arsenal chez les suspects d'une présumée attaque contre le G20

 (Photographie d'illustration)

La police allemande a mis la main sur de nombreuses armes ainsi que «des produits chimiques non identifiés» dans la maison et le garage de deux hommes soupçonnés d’avoir planifié une attaque contre le sommet du G20 à Hambourg.


La police de Hambourg est sur les dents à l'approche du sommet du G20, qui a lieu les 7 et 8 juillet prochains. Elle craint en effet une éruption de violence en marge de la rencontre des chefs d'Etat.

Les forces de l'ordre ont été prévenues qu'un citoyen allemand résidant à Rostock se préparait à une «attaque d'importance» à l'occasion du G20. Des perquisitions ont donc été menées dans plusieurs maisons et un garage à Rostock, ainsi que dans les villes de Hohenfelde et de Bad Doberan, toujours dans le nord de l’Allemagne.

Des couteaux, des battes de baseball, des coups-de-poing américains, des matraques télescopiques ainsi qu'une boîte contenant des lance-pierres de précision ont été saisis, selon un communiqué de police publié sur le site officiel de la ville de Hambourg.

La police a également retrouvé des engins pyrotechniques légaux et illégaux, dix extincteurs remplis de peinture ainsi que des bouteilles contenant du liquide probablement inflammable. Des masques à gaz et de nombreux récipients contenant des produits chimiques, dont la nature n’a pas encore été déterminée, ont aussi été confisqués.

L’appartement et le garage où ce véritable arsenal a été trouvé appartiennent à deux citoyens allemands de 26 et 30 ans, qui auraient planifié de perpétrer une attaque contre le sommet du G20. Les deux hommes ont été arrêtés à l'issue du raid. Leur identité n’a pas été révélée.

Le suspect de 26 ans a été libéré après interrogatoire, alors que l’autre homme sera détenu jusqu’au 10 juillet, soit après la fin de la rencontre internationale. Ce dernier est membre d’un groupe d'extrême-gauche, selon le quotidien allemand Bild. Pour le moment, il est accusé de détention illégale d'armes et d'explosifs. La police envisage néanmoins la possibilité de l’accuser de «création d’une organisation criminelle».

Les autorités s'attendent à devoir gérer une trentaine de manifestations d'importance à Hambourg. Les organisateurs s'attendent à ce que plus de 100 000 personnes se joignent aux manifestations. La police craint la présence de 8 000 anarchistes et radicaux de gauche, dont le but principal est de perturber le sommet. Certains groupes ont déjà annoncé qu’ils bloqueraient des routes aux alentours de Hambourg.

Plus de 20 000 policiers en provenance de toute l’Allemagne ont déjà été déployés à Hambourg pour assurer la sécurité à l'intérieur de la ville.

En guise de répétition, des milliers de personnes ont déjà manifesté le 2 juillet dans les rues de Hambourg, pour exprimer leur mécontentent vis-à-vis des politiques poursuivies par les grandes puissances mondiales. Ce premier rassemblement a néanmoins été pacifique.

 

 

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com/international/ (Photographie d'illustration : © hamburg.de )

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No®.