Burkini: En pleine polémique, Diam's prône sur Twitter la tolérance envers le voile Islamique !

 (Photographie d'illustration)

La pseudo artiste cite le Coran et partage sa propre expérience pour défendre l'acceptation du port du voile islamique...


A la suite de la polémique entourant le port du burkini et son interdiction sur certaines plages françaises, Diam’s a posté dimanche sur Twitter un verset du Coran par lequel elle semble vouloir encourager l’acceptation du voile. « Car ce ne sont pas les yeux qui s’aveuglent, mais ce sont les cœurs dans les poitrines qui s’aveuglent. (Coran 22.46) », a ainsi écrit l’ex-rappeuse, qui s’est convertie à l’islam en 2008.

Une précédence prise de position cet été

L’interprète de La Boulette, qui s’était temporairement éloignée des réseaux sociaux l’an dernier après y avoir essuyé des insultes, n’en est pas à sa première prise de position sur le voile, qu’elle a elle-même choisi de porter. Le 25 août, déjà sur Twitter, l’ancienne artiste avait en effet publié un extrait de son livre, Diam’s Autobiographie, abordant la question.

Dans le passage de l’ouvrage mis en ligne, celle dont le vrai nom est Mélanie Georgiades racontait faire face dans la rue à des remarques telles que « Belphégor ! Rentre dans ton pays ! » ou encore « Hé ! L’étrangère, là, rentre chez toi ». « A chaque fois qu’on prononce cette phrase au sujet du voile islamique, je me questionne », avait alors commenté l’ancienne chanteuse.

 

 

Par : La rédaction Doc Jean-No® - & 20 Minutes avec agence | 20minutes.fr/societe/ (Photographie d'illustration : Diam's, en 2012 sur TF1 dans "Sept à huit" — TF1 )

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No®.