Retrouvez toutes les fournitures scolaires pour la rentrée 2017    ➤  En savoir plus  

Chalghoumi bien seul dans sa marche des musulmans contre le terrorisme à Bruxelles

 (Photographie d'illustration)

Malgré la présence du ministre belge de l'Intérieur, l'imam de Drancy a peiné à rassembler les fidèles à l'occasion d'une manifestation contre le terrorisme à Bruxelles, dans le cadre d'une tournée européenne.


Dans la capitale belge, 63 imams se sont rassemblés place de la Bourse pour appeler à cesser d'amalgamer islam et terrorisme, et rendre hommage aux victimes des attentats de Bruxelles du 22 mars 2016. 

Comme le montrent les premières images diffusées sur les réseaux sociaux, peu de citoyens ont répondu présent, contrairement aux journalistes, qui étaient là en nombre.


Le vice-Premier ministre et ministre belge de l'Intérieur Jan Jambon a néanmoins fait le déplacement afin de saluer cette initiative. 

Lancée le 8 juillet à Paris, et alors constituée d'une trentaines d'imams venus de différentes régions de France mais aussi d'Italie, du Portugal ou de Belgique, cette «marche contre le terrorisme» se rend en car dans différents lieux marqués par des attentats. Ils étaient à Berlin le 9 juillet, puis iront à Saint-Etienne-du Rouvray, Toulouse et Nice.

«Notre message est clair : on ne peut pas associer l'islam à ces barbares et ces assassins», a déclaré le 8 juillet à l'AFP l'imam Hassen Chalghoumi, à l'initiative de cette marche, soutenue par l'écrivain Marek Halter.

Connu pour ses prises de position contre l'islam intégriste et sa proximité avec la communauté juive, qui lui valent critiques et menaces, l'ancien imam de Drancy (Seine-Saint-Denis) n'est pas bien vu par de nombreux responsables musulmans.

Interrogé sur l'absence de fidèles dans cette «marche des musulmans» et sur le rejet de son initiative par le Conseil français du culte musulman (CFCM, organe représentatif de la communauté musulmane et premier interlocuteur du gouvernement), Hassen Chalghoumi a «refusé d'entrer dans une polémique», relevant qu'il fallait interroger les motivations de ceux qui «critiquent l'initiative d'une marche contre les barbares».

 

 

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com/international/ (Photographie d'illustration : Hassan Chalghoumi lors du départ de sa tournée le 8 juillet à Paris © Pascal Rossignol Source: Reuters )

  Source  ► 


Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

1 commentaires :

  1. Yahouuuu je suis impressionné par la foule de manifestant...mdr. Les musulmans ne seront jamais avec nous a cause du coran qui nous considère comme des mécréants point barre! Un jour a mon boulot j'ai eu un different avec une collègue de travail ( musulmane )qui avait menti a mon sujet et bien une autre collègue de travail ( musulmane) que j'appréciais est venu me voir a mon poste et ma dit...je suis musulmane et même si je sais que tu as raison je donnerai raison a houria car c'est une musulmane. Ce jour là j'ai compris, sa fait mal mais j'ai ouvert les yeux...j'ai pris par mon patron 2 jour de mise a pieds a cause de leurs faux témoignage.

    RépondreSupprimer

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No®.