Espace-actu: Découverte d’une exoplanète de type terrestre avec une période orbitale ultra courte

 (Photographie d'illustration)

Une équipe internationale d’astronomes annonce la découverte d’une exoplanète de type terrestre qui se distingue par une période orbitale ultra-courte autour de son étoile parente. Ce monde étranger, baptisé EPIC 228 813 918 b, tourne autour de son étoile toutes les quatre heures et 20 minutes


C’est la deuxième période orbitale la plus courte d’une planète connue à ce jour. EPIC 228 813 918 b vient d’être identifiée par un groupe de chercheurs dirigé par Alexis Smith de l’Institut de recherche planétaire allemande à Berlin, en Allemagne. Côté physique, cette nouvelle planète est légèrement plus petite que la Terre (environ 0,89 rayon terrestre). Elle est en revanche extrêmement massive, puisque sa masse maximale estimée équivaut à environ 0,7 fois celle de Jupiter, le poids lourd de notre système. L’exoplanète orbite autour d’une étoile naine (environ la moitié de la taille et de la masse de notre soleil) toutes les 4,3 heures. Vous retrouverez ces deux corps à environ 310 années-lumière de la Terre.

Comme expliqué précédemment, la période orbitale de cette nouvelle exoplanète n’est pas la plus courte connue à ce jour. Le record est toujours détenu par KOI-1843 b qui évolue autour de l’étoile KOI-1843 située à environ 234 années-lumière de la Terre et qui a une période orbitale de quatre heures et 16 minutes.

Les chercheurs ont également réussi à déterminer la composition chimique de EPIC 228 813 918 b. Selon eux, la planète a un noyau de fer et un manteau de silicate. La fraction de masse de fer minimale est d’environ 0,52, ce qui est supérieur à celle de la Terre, de Vénus ou de Mars, mais inférieure à celle de Mercure. Cette découverte permettra aux chercheurs d’affiner leurs connaissances sur les processus de formation des planètes. « La découverte et la caractérisation des systèmes extrêmes comme ce genre de planète à la période orbitale ultra-courte nous amènent à repenser nos modèles de formation planétaire », expliquent les astronomes dans communiqué publié sur le site arxiv.org.

La rédaction Doc Jean-No® - Par : Brice Louvet | sciencepost.fr (Photographie d'illustration : Crédits : iStock )

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à DocJeanNo®.