FN: Une réunion et beaucoup de questions ce week-end au Futuroscope

Photographie d'illustration

Le Front national organise une « université d’été des élus » au palais des congrès du Futuroscope ce week-end dans la Vienne...


➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

Direction le Futuroscope de Poitiers pour le avec une « université d’été des élus » ce week-end, selon le site du parti. Ce sera plutôt un « séminaire des cadres », selon Sébastien Chenu, député du Nord et porte-parole du FN. Contrairement aux autres années durant lesquelles les militants étaient conviés, la rencontre dans la Vienne ne concerne que les cadres. Quelques zones d’ombres persistent sur cette réunion…

Cachotteries. Si les cadres sont invités tout le week-end, cette « université d’été » ne se tient que le dimanche, tient à préciser à 20 Minutes la communication du parti. Le samedi est « à huis clos, sur autre chose, et on ne communiquera pas là-dessus », tranche-t-on. « Il n’y a rien à dire, mais c’est quelque chose de très simple. On peut arriver à deviner de quoi il s’agit », évoque in cadre du parti, qui souhaite expressément rester anonyme.

Sébastien Chenu annonce « des formations techniques, sur les finances ou les fonds européens par exemple, et délivrées par notre institut de formation interne » avant une réunion du comité central du parti à 18h. Cette instance composée d’une centaine de personnes - mais qui semble avoir exclu Jean-Marie Le Pen alors qu’il en est membre de droit- se réunit pour la première fois depuis novembre 2014 alors que les statuts du parti prévoit au moins une réunion par an.

 Capture d'écran du site http://www.frontnational.com/
Capture d'écran du site http://www.frontnational.com/evenement/5747/universite-d%E2%80%99ete-des-elus-a-poitiers-discours-de-marine-le-pen/ - http://www.frontnational.com/evenement/5747/universite-d%E2%80%99ete-des-elus-a-poitiers-discours-de-marine-le-pen/ ↘️ docjeanno.fr ✠ Doc Jean-No®

Contenu. Des tables rondes sont prévues dimanche avant un discours de Marine Le Pen à 16h. Les thèmes abordés- visions sur le programme du parti, l’Europe, ou l’action au Parlement- ne semblent pas avoir marqué les esprits. « On n’a pas de programme », assure le cadre du FN, qui ajoute n’avoir « rien reçu » de la part de sa direction mais compte bien apprendre de cette « rencontre avec Marine Le Pen ».

Un autre élu frontiste, qui lui aussi souhaite rester anonyme, reste évasif à propos des attentes du week-end : « On va se voir et parler. Des choses qui se passent en ce moment, du futur… ».

Actualités. Florian Philippot, désormais ex-numéro 2 du parti, discussion du week-end dans le Poitou ? L’ancien conseiller a annoncé vendredi la transformation de son association « Les Patriotes » en parti politique. « Du vent », tranche Sébastien Chenu, porte-parole du FN. « Sans structure ni troupes ni fric, on n’existe pas. Florian Philippot fait telle ou telle annonce pour faire du buzz pendant deux jours », balaie le député.

Qui de , en guerre ouverte avec la direction du FN ? Le président d’honneur du Front national rétabli par la justice s’est manifesté jeudi e publiant une lettre ouverte aux adhérents du parti . Ecarté du comité central organisé ce samedi, il laisse présager de nouvelles hostilités en précisant dans cette lettre avoir fait constater par huissier que son « nom a disparu de la liste des membres de droit [du comité central], ce qui constitue un faux », écrit-il. Jean-Marie Le Pen critique de nouveau la présidente du parti , estimant que son « échec » à la présidentielle n’est pas la conséquence directe du débat raté avec Emmanuel Macron, le 4 mai. « Cet épisode, pour spectaculaire qu’il fût, intervint en aggravant le discrédit, mais celui-ci lui était antérieur », écrit-il.

« Jean-Marie Le Pen, on s’en contrefiche », juge Sébastien Chenu. « Jean-Marie Le Pen a 90 ans, ce sont ses porte-paroles qui tiennent le crayon. Il est décalé par rapport aux préoccupations des Français. » Quant au « retour aux fondamentaux » que souhaiterait « le Menhir », le député assure : « On ne reviendra pas en arrière, dans un parti des années 1990 ou même 1980. » Un changement de nom du Front national pourrait-il clore les années Le Pen père ? « Je serai pour un changement de nom. J’ai demandé aux participants [du week-end au Futuroscope] d’être transgressifs, de se lâcher sur les idées ».

La rédaction Doc Jean-No® - Par : Anne-Laëtitia Béraud | www.20minutes.fr (Photographie d'illustration : Marine Le Pen, députée, présidente du Front national, le 23 septembre 2017 à Toulouse — Jean-Marc Haedrich/SIPA )

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à DocJeanNo®.