Belgique: Racheté par un groupe turc, le chocolatier belge Godiva a renoncé aux pralines à la liqueur

Photographie d'illustration

Le chocolatier belge Godiva s'est expliqué après que l'entreprise, récemment rachetée par un groupe turc, a arrêté de fabriquer des pralines alcoolisées. Officiellement, il s'agit de viser «le plus large panel possible».


➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

La célèbre marque de chocolats belges Godiva a décidé de ne plus vendre de pralines contenant de l'alcool depuis le mois d'avril 2017. Face aux interrogations des consommateurs quant à un éventuel lien entre cette décision et son rachat par le groupe turc Ülker, la direction du fabricant de chocolats a fourni des explications.

Les pralines avec de l’alcool s’adressent uniquement aux adultes or nous avons la volonté d’offrir nos produits de manière universelle au plus large panel possible

«La stratégie est d’offrir une même gamme à tout un chacun», a expliqué un responsable de la communication de Godiva à la société de presse belge Sudpresse. Officiellement, c'est l'âge du consommateur qui serait visé par cette réorientation stratégique. «Les pralines avec de l’alcool s’adressent uniquement aux adultes or nous avons la volonté d’offrir nos produits de manière universelle au plus large panel possible», a encore précisé l'entreprise belge.

La production de pralines à la liqueur a été arrêtée dans l'intégralité des pays où Godiva est actif. 

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com/international/ (Photographie d'illustration : Des chocolats © Yuri Cortez Source: AFP )

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à DocJeanNo®.