Photographie d'illustration

Dans une interview parue le 14 septembre, , attribue sa défaite dans la course présidentielle de 2017 à Benoît Hamon, son rival de gauche, qui n'avait pas souhaité retirer sa candidature malgré les appels des Insoumis.


➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

Benoît Hamon Premier ministre et Jean-Luc Mélenchon président : à en croire une interview accordée par le leader des Insoumis au journal La Provence, l'affaire était entendue, il aurait suffi que le candidat du Parti socialiste consente à se retirer.

Dans l'édition à paraître le 14 septembre du quotidien, l'élu des Bouches du Rhône a déclaré :

S'il avait retiré sa candidature, il serait aujourd'hui Premier ministre et moi président de la République

Jean-Luc Mélenchon avait terminé la course au premier tour de la présidentielle 2017 en quatrième place avec un score de 19,2%, tandis que Benoît Hamon n'avait réuni que 6,3% des suffrages.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com/france/ (Photographie d'illustration : Jean-Luc Mélenchon, le 12 septembre à Marseille pendant les manifestations contre les réformes du gouvernement © Jean-Paul Pelissier Source: Reuters )

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No®.