Sondage: Toujours en chute libre, la cote de popularité du président Macron tombe à 30%

Photographie d'illustration

Le chef de l'Etat connaît un léger regain d'affection auprès des sympathisants de droite, mais voit sa popularité s'effondrer chez les sympathisants de gauche. Plus populaire que le président, Edouard Philippe est néanmoins lui aussi en baisse.


La popularité d' affiche une très forte baisse. De 43% d'opinions favorables à la fin du mois de juin, le chef de l'Etat est passé à 30% fin août. La tendance est la même pour le Premier ministre Edouard Philippe, qui passe sur la même période de 39% à 32%, devançant donc désormais le président de la République.

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

C'est avant tout auprès des électeurs de gauche qu'Emmanuel Macron connaît la plus forte désaffection. Les sympathisants du Parti socialiste et d'Europe Ecologie – Les Verts ne sont plus que 39% à avoir une opinion favorable du chef de l'Etat, soit un recul de huit points depuis le mois dernier.
A l'inverse, la cote de popularité du président de la République s'est accrue de six points chez les sympathisants de droite, alors que le contenu de la réforme du code du travail vient d'être annoncé. Elle est désormais de 45%. Même auprès des centristes, qui étaient 81% à avoir une opinion favorable de lui, le est en recul : ils ne sont désormais plus que 75%.

Chez les sympathisants d'extrême gauche et d'extrême droite, dont le président n'avait déjà pas les faveurs, la baisse de popularité est également nette. Parmi les premiers, ils ne sont plus que 12% à avoir une opinion favorable d'Emmanuel Macron (– 7 points). Chez les seconds, ils sont désormais 9% (– 5 points).

A titre de comparaison, François Hollande disposait encore de 54% d'opinions favorables à la même période de son mandat, soit 24 points de plus qu'Emmanuel Macron. Si la réforme par ordonnances du code du travail semble lui valoir une certaine embellie auprès de l'opinion de droite, elle annonce néanmoins une période de grogne sociale, qui risque de mettre la popularité du président davantage à l'épreuve.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com/international/ (Photographie d'illustration : Archives - Emmanuel Macron )

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à Doc Jean-No®.