Marine Le Pen souligne que le départ de Philippot n’implique en rien le retour de sa nièce

Photographie d'illustration

Lors d'une prise de parole en Provence, où reste particulièrement populaire auprès des militants frontistes, la présidente du FN est revenue sur les raisons du départ de sa nièce – et a dissipé une rumeur insistante.


➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

«Ce n'est pas parce que Florian Philippot n'est plus là [que Marion Maréchal-Le Pen] va revenir», a affirmé la présidente du Front national (FN), Marine Le Pen, lors d'une étape à Carpentras (Vaucluse) le 8 octobre dans cadre de sa tournée des fédérations.

Je ne crois pas du tout, contrairement à ce qui a été écrit abusivement, que c'est à cause de Florian Philippot qu'elle est partie

«Je ne crois pas du tout, contrairement à ce qui a été écrit abusivement, que c'est à cause de Florian Philippot qu'elle est partie, donc ce n'est pas parce que Florian Philippot n'est plus là qu'elle va revenir», a déclaré la présidente frontiste lors d'une conférence de presse à la fédération du FN de Carpentras, deux semaines et demi après le départ de l'ex-numéro 2 du parti, suivi de l'annonce par ce dernier de la création des Patriotes .

Marion Maréchal Le Pen, élue députée en 2012 dans la circonscription de Carpentras, s'est mise en retrait de l'arène politique pour des raisons personnelles un mois avant les élections législatives. Sa circonscription a été remportée en juin par La République en marche (LREM).

«J'accorde à Marion beaucoup plus de force de caractère que vous ne lui en accordez, je ne pense pas du tout qu'elle serait jamais partie à cause de quiconque d'ailleurs, très objectivement», a ajouté Marine Le Pen. «Marion et Florian ont combattu au sein du FN ensemble pendant un certain nombre d'années avec leurs sensibilités personnelles certes, mais suivant la ligne politique qui est celle du Front national», a également précisé la députée du Pas-de-Calais.

Après avoir rencontré les cadres de la fédération, la présidente du FN doit s'exprimer devant 400 militants, lors d'un déjeuner.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com (Photographie d'illustration : Florian Philippot, Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard en 2013© ERIC FEFERBERG Source: AFP )

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à DocJeanNo®.