«Ça fait un peu Big Brother, mais c'est la règle» : les ministres sous surveillance pour les fêtes ?

Photographie d'illustration

Pour les fêtes de fin d'année, Emmanuel Macron et Edouard Philippe exigent que leurs ministres restent joignables à tout moment et qu'ils restent en France. Dates et lieux de congés sont requis également. Des fêtes à la «Big Brother» selon certains.


Les membres du gouvernement sont priés de ne pas trop s'éloigner et de rester joignables pour la trêve hivernale de Noël : «Un peu de repos, mais une vigilance de tous les instants», leur a recommandé Emmanuel Macron pour conclure le Conseil des ministres le 20 décembre, selon Le Parisien.

«Le pouvoir en vacances, ce n'est pas la vacance du pouvoir», a ajouté Benjamin Griveaux, le jeune porte-parole du gouvernement, citant Charles de Gaulle.
Une circulaire du cabinet du Premier ministre, en date du 30 novembre et intitulée «Organisation de la permanence gouvernementale pendant la période des fêtes de fin d'année» détaille les exigences du président et du Premier ministre vis-à-vis des membres du gouvernement qui sont invités à «donner leurs dates et leurs lieux de congés, ainsi que leurs coordonnées téléphoniques et électroniques pour qu'ils soient...

➤➤ LIRE L'ARTICLE COMPLET    

.

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

Pour des raisons technique et financière, indépendantes de ma volonté, momentanément et pour un temps non défini, je me contenterai de relayer les liens des articles ....    Merci de votre compréhension, bien à vous !

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à DocJeanNo®.