(Vidéo). Le président Macron déplore la décision de Trump sur Jérusalem, le CRIF salue une «démarche courageuse»

Photographie d'illustration

L'onde de choc provoquée par la décision de Donald Trump de considérer Jérusalem comme la capitale d'Israël et d'y transférer l'ambassade des Etats-Unis atteint aussi la France, où des clivages apparaissent déjà.


➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

Ce 6 décembre 2017, Emmanuel Macron a qualifié de «regrettable» le transfert de  l'ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel Aviv à Jérusalem  décidé par Donald Trump. Cela implique la reconnaissance de facto de cette ville comme la capitale de l'Etat hébreu.

Pour pouvoir visionner correctement la vidéo ci-dessus, assurez-vous de disposer d’une version à jour de votre navigateur internet - ✠ VidéoTube⚡️ - (www.youtube.com/embed/qkipWR5Pth0) - Doc Jean-No®

Lors d'une conférence de presse à Alger, le président de la République a souligné «l'attachement de la France et de l'Europe à la solution de deux Etats, Israël et la Palestine vivant côte à côte en paix et en sécurité dans des frontières internationalement reconnues avec Jérusalem comme capitale des deux Etats», avant d'ajouter : «Pour l'heure, je lance un appel au calme, à l'apaisement et à la responsabilité de tous.»

«Nous devons éviter à tout prix les violences et privilégier le dialogue. La France est prête avec ses partenaires, à prendre toutes les initiatives utiles en ce sens», a encore affirmé le président français.

Le CRIF salue la décision de Donald Trump

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) n'est pas de cet avis et appelle, au contraire, Emmanuel Macron à reconnaître lui aussi Jérusalem comme capitale de l'Etat hébreu.

«Le CRIF salue la décision historique du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël et le transfert prochain de l'ambassade des Etats-Unis», écrit l'organe de représentation politique de la première communauté juive d'Europe. «[L'organisation] appelle le président Emmanuel Macron à engager notre pays dans la même démarche courageuse», écrit encore le CRIF dans un communiqué, affirmant toutefois vouloir «relancer un dialogue sincère pour aboutir par la négociation à une paix durable» au Moyen-Orient.

Israël considère Jérusalem comme une ville sainte qui doit être la capitale de son Etat alors que la ville est également revendiquée par le peuple palestinien qui veut, lui aussi, en faire la capitale de son Etat.

Les politiques français réagissent

«Au mépris de l'ONU, Trump décrète Jérusalem capitale d'Israël. Que fait-on dans une alliance militaire avec ce type ? Au Moyen-Orient, la paix c'est le respect du droit international», a tweeté le leader de La France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon.

La députée insoumise Clémentine Autain a déploré une «déclaration totalement irresponsable».

Du côté du mouvement Les Patriotes, l'ancien vice-président du Front national (FN) Florian Phillipot a tweeté : «Décision de Trump inutile et dangereuse. Se battre pour la paix, le respect mutuel et la sécurité de tous et non mettre de l’huile sur le feu !»

Le député FN Louis Aliot a pour sa part livré une analyse différente : «On pense ce qu’on veut, on aime ou pas le style, on est d’accord ou pas avec sa décision, mais il faut reconnaître à Donald Trump un vrai courage politique. Sa dernière décision internationale clivante ne va pas lui valoir que des amis, mais il a tenu sa promesse !»

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | RT (Photographie d'illustration : Archives )

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à DocJeanNo®.