Humour de gauche : armé du hashtag #Zemmourmonbébépanda, Benoît Hamon s'en prend au polémiste

Photographie d'illustration

Pour les fêtes, Benoît Hamon a-t-il décidé de chasser le Zemmour ? A la suite d'une tribune dans laquelle ce dernier se posait en défenseur du «mâle blanc hétérosexuel», le candidat malheureux à la présidentielle a joué la carte de la dérision.


Une tribune signée par Eric Zemmour dans le journal Le Figaro le 22 décembre qui déplore l'ostracisme dont serait selon lui victime la figure du mâle blanc hétérosexuel en Occident, a fait sortir Benoît Hamon de sa réserve. L'ex-socialiste a tancé le polémiste avec humour sur Twitter.
Eric Zemmour fustigeait dans les pages du quotidien la «stratégie délibérée» de «groupuscules [...] alliés contre [...] le mâle blanc hétérosexuel»

L'ancien chroniqueur d'On n'est pas couché concluait ainsi son texte, dans le style enlevé qui le caractérise : «La culture de l'homme blanc hétérosexuel, même dans son humour le plus anodin, est oppressive par essence ; elle doit donc être délégitimée, ostracisée, diabolisée. Pour être éradiquée. Avant d'être remplacée. "On ne détruit réellement que ce qu'on remplace", disait Danton.»
L'article du polémiste a provoqué une courte passe d'armes entre Eric Zemmour et le....

➤➤ LIRE L'ARTICLE COMPLET    

.

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

Pour des raisons technique et financière, indépendantes de ma volonté, momentanément et pour un temps non défini, je me contenterai de relayer les liens des articles ....

Merci de votre compréhension, bien à vous !

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à DocJeanNo®.