La barbe pour un médecin... licencié pour atteinte à la laïcité

Photographie d'illustration

Un médecin stagiaire s'était fait renvoyer d'un hôpital de Saint-Denis à cause d'une barbe jugée religieusement ostentatoire. La cour administrative d’appel de Versailles vient de confirmer le licenciement pour manquement au respect de la laïcité.


Une décision qui peut faire jurisprudence ? Le 19 décembre, la cour administrative d’appel de Versailles a rejeté la requête du médecin stagiaire égyptien qui contestait son licenciement, daté de février 2014.

Le motif du renvoi ? Le port d'une barbe qui avait été considérée comme une «manifestation ostentatoire d'une appartenance religieuse» par son employeur, le centre hospitalier de Saint-Denis. Toutefois, si le tribunal donne raison à l'hôpital, les magistrats estiment que «le port d'une barbe, même longue, ne saurait à lui seul constituer un signe d'appartenance religieuse».

La validation du licenciement tient plutôt du contexte dans lequel le licenciement s'est effectué. En effet, dans sa décision, la cour de Versailles a considéré que les «circonstances» donnaient raison à l'hôpital.

Les faits remontent à fin 2013. Le médecin, aujourd'hui âgé de 35 ans, effectuait un stage de spécialisation d'un an en chirurgie viscérale au centre hospitalier de Saint-Denis en Seine-Saint-Denis, dans le cadre d'une...

➤➤ LIRE L'ARTICLE COMPLET    

.

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

Pour des raisons technique et financière, indépendantes de ma volonté, momentanément et pour un temps non défini, je me contenterai de relayer les liens des articles ....    Merci de votre compréhension, bien à vous !

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à DocJeanNo®.