Photographie d'illustration

Collusion ou pas ? La nomination du nouveau porte-parole du ministère de l'Intérieur, ancien journaliste pour BFMTV, a mis Twitter en émoi. Jean-Michel Apathie a ainsi qualifié de «psychanalyste à deux balles» Gérard Miller, qui livrait son analyse.


➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

Frédéric de Lanouvelle était auparavant connu comme étant un journaliste prompt à relever tous les défis sportifs de l'extrême, notamment au sein du groupe BFM.  Le 4 décembre, il a été nommé porte-parole au ministère de l'Intérieur.

Ce passionné de course à pied et de trail était jusqu'alors peu connu pour ses opinions politiques et sa nomination, après dix années de reportages extrêmes, a de quoi surprendre.

Seul fait d'armes qu'on lui connaisse en politique, Frédéric de Lanouvelle avait commis un tweet un brin taquin à l'égard du président peu après son élection. Il avait publié le portrait officiel d'Emmanuel Macron sur son compte en l'agrémentant d'un commentaire ironique sur sa posture.

Se jetant dans la mêlée, Jean-Michel Apathie qualifie Gérard Miller de «psychanalyste à deux balles»

Cette nomination d'un ancien journaliste de BFMTV a fait grincer quelques commentateurs des dents. Ces derniers n'ont pas manqué de souligner plus ou moins implicitement le lien entre le gouvernement et la chaîne de télévision qui a permis au nouveau porte-parole de se faire connaître.

Le psychanalyste et chroniqueur Gérard Miller a trouvé l'occasion trop belle pour ne pas se fendre d'un tweet tout en allusions et conclu par un «sans commentaires», plein de sous-entendus.

Le journaliste Jean-Michel Apathie a répondu à ce tweet du psychanalyste, signifiant toute sa désapprobation. Il s'est même permis, au passage, un commentaire peu flatteur sur les compétences professionnelles de Gérard Miller, qualifié de «psychanalyste à deux balles».

Les internautes, friands de joutes verbales sur les réseaux sociaux ont embrayé sur ce début de polémique. Estimant que Gérard Miller devait avoir «tapé juste» si Jean-Michel Apathie montrait tant d'entrain à lui répondre.

De journaliste à porte-parole : un pont d'or ? 

L'équipe d'Emmanuel Macron s'étoffe donc d'un nouveau journaliste. En effet, le 29 août 2017, l'éditorialiste Bruno Roger-Petit, connu pour ses articles et interventions médiatiques favorables à Emmanuel Macron, avait été recruté pour être le porte-parole de l'Elysée. Durant la campagne présidentielle, c'était Laurence Haïm, ancienne correspondante aux Etats-Unis du groupe Canal+ qui avait rallié l'équipe de campagne du candidat d'Emmanuel Macron.  Mais son aventure avec les «marcheurs» n'a pas été prolongée.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | RT (Photographie d'illustration : Archives )

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à DocJeanNo®.