Budget: 10 jours avant le Général de Villiers, Florence Parly mettait déjà en garde contre la «déliquescence» de l'armée

 (Photographie d'illustration)

Lors de son audition à la commission Défense du Sénat le 3 juillet, le ministre des Armées mettait déjà en garde, avant l'annonce des coupes budgétaires, contre le projet gouvernemental. Elle s'était engagée à «ne rien lâcher» avec Bercy.


«Comment négocier avec Bercy ? Je connais une seule méthode : ne rien lâcher ! Ce n'est pas facile, mais le budget de la défense n'est pas comme les autres, il ne saurait passer sous la toise et subir des rabots dans la situation particulière où nous sommes». 

➤➤ A lire aussi : Constat d'urgence: Insalubrité des casernes, matériel vieillissant... L'état de dégradation de l'armée inquiète!

Ces propos ont été tenus par Florence Parly le 3 juillet devant la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat, soit 10 jours avant la polémique causée par le constat similaire fait par l'ex-chef d'état-major des armées   devant la commission défense de l'Assemblée nationale.


Lors de cette audition, repérée par le Canard Enchaîné qui y consacre un article dans son édition du 26 juillet, le ministre des Armées dresse un sombre tableau de l'état des trois armes et insiste sur la nécessité de réinvestir dans ce secteur stratégique. 

➤➤ A lire aussi : Le caméléon Macron joue à se déguiser : signe qu'il a «beaucoup de choses à cacher» pour Olivier Faure

«La plupart des véhicules de combat datent des années 1970, et ont été mis à rude épreuve au cours des dernières décennies. La marine nationale et l'armée de l'air connaissent les mêmes tensions, caractérisées par un besoin fort de recrutement et de renouvellement du matériel. Aussi aurai-je à cœur, comme mes prédécesseurs, de poursuivre une politique ambitieuse soutenant nos personnels et améliorant nos équipements», a déclaré Florence Parly devant les sénateurs.

Par : La rédaction Doc Jean-No® - avec | francais.rt.com/france/ (Photographie d'illustration : Florence Parly, avec François Lecointre et Emmanuel Macron à Istres - Source: Reuters )

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à DocJeanNo®.