Décodage du discours de racaille d’Omar Sy, qui suspecte Anne-Elisabeth Lemoine d’être juive !

Photographie d'illustration

Jean Sobieski a déjà donné une remarquable leçon de Français à Omar Sy, qui se permettait de traiter de criminel Eric Zemmour, rien de moins !


➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

http://ripostelaique.com/criminel-eric-zemmour-petite-lecon...

Il me paraît nécessaire de continuer de décoder le comportement, le langage et le fond du discours d’Omar Sy, dans la polémique qui l’oppose à Eric Zemmour.

Ecoutons bien ce passage, et décortiquons les propos de l’acteur.

http://www.ozap.com/actu/-guignol-omar-sy...

Il commence par qualifier Eric Zemmour de « Guignol », mais se protège en disant qu’il n’a pas cité son nom. Et par contre, Sa Majesté Omar Sy, tel un dictateur africain, ne supporte pas qu’on lui renvoie son qualificatif en pleine figure. Quand Eric, avec humour et sang-froid, répond : « Etre traité de guignol par un guignol… », là on a l’impression qu’il a commis un crime de lèse-Omar Sy. Pourtant, on pourrait faire remarquer à l’offusqué qu’il a commencé dans des sketches comiques, et que donc le qualificatif ne devrait pas l’offusquer.

Il y a dans cette première réaction toute l’attitude classique de la racaille. Qui n’a pas entendu ces « Chances pour la France » qualifier le premier venu de « Fils de pute », et constater que, quand des courageux leur renvoient le propos en qualifiant à leur tour leur mère de pute, cela les rend fous, et qu’il faut se préparer, dans ce cas, à une baston. Omar Sy a le réflexe pavlovien des racailles : il trouve normal de qualifier Eric de « guignol », mais ne supporte pas, en pétant un câble, la réciproque. La racaille aime se prétendre agressée, pour justifier son agression. On devine que s’il avait été en tête à tête avec Eric Zemmour, il n’est pas certain qu’il ne l’aurait pas massacré physiquement…

Le deuxième comportement de racaille concerne la conclusion qu’il tire de l’altercation. Bien qu’il soit l’agresseur, et donc Eric Zemmour l’agressé, il ose affirmer que le journaliste du Figaro ne doit plus être invité sur les plateaux de télévision. Les racailles tuent physiquement ceux qui leur résistent, Omar Sy, lui, veut tuer professionnellement Eric Zemmour, qui a osé lui tenir tête. Il a également un comportement de roi nègre, qui ne supporte pas la moindre opposition dans son pays. Il montre qu’il est totalement étranger à la culture française et à l’esprit de Voltaire, et qu’il ne connaît qu’une réaction : la violence des barbares, et la loi du plus fort.

Le troisième comportement de racaille est dans la suffisance, voire l’arrogance, de l’acteur, avec les participants. Il vit aux Etats-Unis, se dit adulé des Français (qui, par des sondages bidons, le placent comme personnalité préférée des Français), et fait l’honneur aux Français blancs (qu’il méprise) de venir leur faire la leçon sur un plateau de télévision, et les qualifiant de racistes, et en leur donnant des leçons de bien-pensance. Et comme il a affaire à des pleutres et des soumis, tout le monde s’écrase minablement devant lui, et le public en profite même pour l’applaudir, quand il éructe contre Eric. On sent encore, dans cette attitude, toute la jouissance de la racaille dominante, et le plaisir d’imposer la terreur aux tocard blancs effrayés par sa colère.

Le quatrième comportement de racaille, curieusement ignoré des médias et des associations juives et des associations dites antiracistes, concerne l’antisémitisme pathologique. Fou furieux après la journaliste Anne-Elisabeth Lemoine pour la question qu’elle a posée à Eric Zemmour, il en tire cette conclusion pleine de mépris, mais aussi de racisme : Ou elle est de sa famille, ou elle est teubé. Passons sur le verlan à deux balles, et concentrons-nous sur la première hypothèse : cela veut dire quoi, « sa famille » ? Cela ne peut pas être au sens propre. Cela ne peut pas être sa famille politique, Anne-Elisabeth Lemoine est la caricature de la journaliste bobo de gauche, qui squatte tous les plateaux de télévision. Donc, il reste quoi ? Eric Zemmour est juif, chacun le sait, même s’il irrite au plus haut point la nomenklatura juive collabo. Et chacun connaît l’antisémitisme des islamo-racailles et de l’immense majorité des musulmans. Je suis donc convaincu que Omar Sy, qui manifestement reproche à la journaliste d’avoir permis à Eric Zemmour de l’avoir repris de volée, laisse entendre qu’elle l’a fait exprès, et qu’elle est complice du journaliste pour une raison : elle est peut-être juive, elle aussi…

Et le plus cocasse est qu’Omar Sy justifiait le fait de faire interdire de plateau Eric Zemmour par sa condamnation pour incitation à la haine raciale…

Bien évidemment, tous les soumis du monde politico-médiatique tairont ces « détails » de l’entretien d’Omar Sy, et éviteront surtout de les approfondir. Imaginons un élu du Front national, parlant d’une journaliste, s’exclamer : « Ou elle est conne, où elle est de la famille de Zemmour », il n’est pas certain que le traitement serait le même…

La rédaction Doc Jean-No® - Par : Paul Le Poulpe | ripostelaique.com (Photographie d'illustration : Archives )

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Doc Jean-No

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à DocJeanNo®.