«Ligue 1 Conforama»: La chroniqueuse de C8 Raquel Garrido, a encore gaffé sur Twitter (et s’excuse presque)

Photographie d'illustration

INTERNET La chroniqueuse de C8 s’est indignée vendredi soir du nouveau sponsor titre de la Ligue 1 de football… en se trompant d’enseigne…


➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

Oups, elle a recommencé. Raquel Garrido, l’ancienne porte-parole de la France Insoumise et désormais chroniqueuse médias sur C8 a voulu lancer vendredi soir un mouvement de protestation sur Twitter. La cible de sa colère : la décision de la ligue 1 de prendre pour sponsor l’enseigne Castorama, actuellement en proie à un plan social. Article de presse et hashtag accrocheur à l’appui, l’avocate a dégainé vendredi soir un tweet indigné :

Sauf que le nouveau sponsor du championnat de foot de Ligue 1 n’est pas Castorama, mais Conforama. En avril, la Ligue Professionnelle de Football et la marque Conforama, avaient dévoilé un accord de 25 millions d’euros entre 2017 et 2020 pour le naming de l’élite française.

Des excuses… ou presque

Après avoir réalisé sa bourde, la chroniqueuse et avocate s’est donc fendue d’un tweet d’excuses plutôt fairplay.

Mais pas question pour autant de faire profil bas. Epinglée dès vendredi soir, notamment par L’Equipe et L’Obs, Raquel Garrido s’est désolée de vivre dans une « étrange époque », avant de retweeter un compte qui avait fait avant elle la même gaffe. Pas si facile de s’excuser.

La rédaction Doc Jean-No® - Par : C.P. | www.20minutes.fr (Photographie d'illustration : Un magasin Conforama en avril 2016. — SOLAL/SIPA)

  Source  ► 

Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami ...

Sur : Docjeanno

✎ Blogueur pro | « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à DocJeanNo®.