Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Agriculteurs reçus par Macron : «Coup de com'» ou manière de «passer la pommade», redoutent certains

Photographie d'illustration

Alors que le monde paysan gronde, Emmanuel Macron a invité 1 000 jeunes agriculteurs à une réception à l’Elysée, à la veille du Salon de l'agriculture. Un coup de communication ? De jeunes exploitants ont confié à RT France leur perplexité.
Photo : (© Bertrand Langlois Source: AFP)


Opération séduction ou réelle volonté de recueillir les doléances des agriculteurs d'aujourd'hui, mais surtout de demain ? Le président français a convié 1 000 agriculteurs à une réception à l’Elysée le 22 février, deux jours avant le lancement du Salon de l'Agriculture.

Une invitation en grande pompe dont la tenue ne peut faire oublier les blocages et protestations qui ont agité le monde agricole ces dernières semaines, les exploitants s'élevant contre les prix d'achat de la grande distribution et la réforme des zones défavorisées. Deux jeunes agriculteurs du Morbihan ont confié leur scepticisme à RT France.

35 préfets ont chacun été chargés par l'Elysée de choisir une dizaine de jeunes agriculteurs selon des critères précis : avoir moins de 35 ans, s'être installé en 2017 et être affilié à des syndicats variés. Le tout en respectant la parité homme femme. L’Elysée a déclaré souhaiter convoquer «la génération Y de l’agriculture», celle-là même qui «devra relever l’ambition de faire de la France le pays où on mange le mieux, le plus sainement et le plus durablement [possible]».

Les jeunes exploitants ont des choses à dire... si c'est possible

Bertrand Chevalier, 26 ans, est à la tête d'un cheptel de 125 vaches laitières dans le Morbihan depuis mars 2017. Il fait partie des 1 000 jeunes agriculteurs sélectionnés qui auront la chance de boire une coupe sous les ors de la République. Que pense-t-il de cet événement ? «Cela dépend du but poursuivi», estime-t-il. «Si c'est pour nous écouter, très bien. [Emmanuel Macron] sait que le Salon de l'agriculture va être très tendu. Si c’est juste pour nous passer de la pommade dans le dos, pour dire ensuite que les vieux grincheux du Salon n’aiment pas Emmanuel Macron mais que nous oui, alors ça n'ira pas», poursuit-il.

« Je demanderai si l’Etat veut encore des agriculteurs »

Quel message entend-il faire passer ? «Je ne sais pas si on aura le droit de parole», s'interroge-t-il. «Mais si c'est le cas, je demanderai si l’Etat veut encore des agriculteurs. La filière bio fait de la qualité, et le conventionnel aussi. Or, on va signer les accords du Mercosur avec l'Amérique latine, qui va autoriser l'importation de denrées cultivées avec des produits interdits en France !», se plaint-il. Autre sujet d'irritation : les accords signés avec les grandes surfaces suite aux Etats généraux de l'alimentation. «On n'est pas respecté dans cet accord, alors qu'elles s'y étaient engagées. Nous sommes la   [...]

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Publier un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à docjeanno.fr ® .