Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

États-Unis: Un restaurateur propose à ses clients blancs de payer plus cher afin de dénoncer les inégalités

Photographie d'illustration

DISCRIMINATION Un plat à 12 dollars pour les noirs contre 30 dollars pour les blancs. C’est l’opération imaginée par un restaurateur américain pour dénoncer les inégalités…
Photo : (Pixabay / Skitterphoto)


Une addition plus salée pour les clients blancs. C’est ce qu’a proposé le patron de Saartj, un restaurant éphémère installé à la Nouvelle-Orléans (Etats-Unis). Ouvert durant le mois de février dernier, le lieu suggérait à ses clients blancs de payer 18 dollars (soit 14,60 euros) de plus que les clients de couleur, rapporte plusieurs médias américains relayés par Konbini.

Cette expérimentation menée par Tunde Wey, un chef cuisinier d’origine nigériane, visait à sensibiliser sur les inégalités raciales et sur la répartition des richesses à La Nouvelle-Orléans.

Des revenus inférieurs de 54 %

L’activiste a souhaité une expérience aussi spontanée que possible. Il n’a pas fait de publicité pour son restaurant. Un plat unique au déjeuner était vendu au prix standard de 12 dollars (9,75 euros) aux personnes de couleur et au prix suggéré de 30 dollars (24,75 euros) aux personnes blanches.

« La différence de prix représente la différence de revenus entre les foyers blancs et les autres à La Nouvelle-Orléans », explique l’entrepreneur sur son site internet. En 2013, une étude montrait en effet « que le revenu moyen d’un foyer afro-américain à La Nouvelle-Orléans était inférieur de 54 % à celui d’un foyer blanc », rappelle Konbini.

78 % des clients blancs ont accepté

Résultat de cette expérience ? Selon Tunde Wey, 78 % de ses clients blancs ont accepté de payer leur repas au prix fort. Mais selon le cuisinier, c’est moins la réflexion que la culpabilité qui a poussé les clients blancs à payer le surcoût.

Le profit réalisé au cours de cette expérience devait être redistribué aux clients noirs. Mais seules six d’entre eux ont accepté la somme, concède le chef cuisinier. « Cela   [...]

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

.

 

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Publier un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à docjeanno.fr ® .