Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Moscou pose 10 questions à Paris sur son implication dans l'enquête sur l'affaire Skripal

Photographie d'illustration

Dans une liste publique de 10 questions adressée le 31 mars aux autorités françaises, l'ambassade de Russie en France interroge Paris quant à l'assistance technique apportée à Londres, dans l'enquête sur l'affaire Sergueï Skripal.
Photo : (© Daniel Leal-Olivas Source: AFP)


L'ambassade de Russie en France a envoyé le 31 mars aux autorités françaises une liste de 10 questions, détaillées ci-dessous, afin de mettre en lumière leur implication dans l'enquête menée par le Royaume-Uni dans l'affaire de l'empoisonnement sur le sol britannique de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia.

1. Sous quel motif la France a-t-elle été appelée à accorder une assistance technique dans l'enquête du Royaume-Uni sur l'incident à Salisbury ?

2. La France a-t-elle envoyé une note officielle à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) concernant son implication dans la partie technique de l'enquête sur l'incident à Salisbury ?

3. Quelles preuves le Royaume-Uni a-t-il transmises à la France dans le cadre technique de l'enquête ?

4. Des spécialistes français ont-ils été présents lorsque des échantillons biologiques ont été prélevés sur Sergueï Skripal et Ioulia Skripal ?

5. Des spécialistes français ont-ils étudié les échantillons biologiques prélevés sur Sergueï Skripal et Ioulia Skripal et, le cas échéant, dans quels laboratoires ces études ont-elles été menées ?

6. Sur la base de quels éléments les spécialistes français ont-ils conclu dans cette affaire à l'utilisation de l'agent chimique de guerre de type Novitchok (selon la terminologie britannique) ou de ses analogues ?

7. De quelle expertise dispose la France dans le domaine de l'étude des agents chimiques de guerre de ce type ou de ses analogues ?

8. Sur la base de quels éléments (marqueurs) les spécialistes français ont-ils établi «l'origine russe» de la substance utilisée à   [...]

 

 

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

 

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Publier un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à docjeanno.fr ® .