Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Poursuivant sa passe d'armes avec Erdogan, Netanyahou l'accuse de «massacrer des civils à Afrin»

Photographie d'illustration

Le président turc a accusé le Premier ministre d'être un «occupant» et un «terroriste», après des affrontements meurtriers entre Gaza et Israël. Benjamin Netanyahou a répliqué en accusant Recep Erdogan de massacrer des civils dans le Nord syrien.
Photo : (© Amir Cohen Source: Reuters)


L'échange d'amabilités entre Benjamin Netanyahou et le chef d'Etat turc se poursuit : dans la soirée du 1er avril, le chef du gouvernement israélien a écrit sur Twitter, à l'encontre de ce dernier : «Erdogan n'est pas habitué à ce qu'on lui réponde. Il devrait commencer à s'y faire. Lui qui occupe le nord de Chypre et la région kurde et qui massacre des civils à Afrin, il ne devrait pas nous donner des leçons de morale et de valeurs.»

Plus tôt dans la même journée, le président turc Recep Tayyip Erdogan avait lancé à l'adresse de Benjamin Netanyahou, dans un discours télévisé devant ses partisans à Adana (sud de la Turquie) : «Hé Netanyahou ! Tu es un occupant ! Et c'est en tant qu'occupant que tu es sur ces terres. En même temps, tu es un terroriste.»

Cette déclaration virulente faisait elle-même suite à un tweet de Benjamin Netanyahou. Réagissant aux vives critiques émises par le président turc contre la gestion par l'armée israélienne de la manifestation palestinienne du 30 avril, le Premier ministre israélien avait écrit : «L'armée la plus éthique du monde n'a pas de leçons de morale à recevoir de la part de celui qui bombarde des civils sans discernement depuis des années.»

Heurts meurtriers entre manifestants gazaouis et soldats israéliens

Le 30 mars, des dizaines de milliers de Palestiniens ont afflué vers la barrière entre Gaza et Israël au premier jour de la «Marche du retour». Cette protestation, censée durer six semaines, vise à réclamer le droit au retour des Palestiniens qui, par centaines de milliers, avaient été chassés de   [...]

 

 

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

 

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Publier un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à docjeanno.fr ® .