Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

VIDEO. Qui est Nasim Najafi Aghdam, suspectée d'avoir ouvert le feu dans les locaux de YouTube?

Photographie d'illustration

ETATS-UNIS La police a identifié la tireuse présumée comme Nasim Najafi Aghdam, 39 ans, originaire de San Diego...
Photo : (JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)



  • Une femme a blessé par balles trois personnes -dont une très grièvement - mardi au siège de YouTube près de San Francisco.
  • Agée de 39 ans, elle se serait ensuite donné la mort.

« Cette page n’est malheureusement plus disponible. » Sur Facebook ou Instagram, peu de traces subsistent désormais de Nasim Najafi Aghdam. Suspectée d’être à l’origine des tirs qui ont retenti mardi 3 avril dans les locaux de YouTube aux Etats-Unis, la jeune femme âgée de 39 ans et résidant en Californie se serait donné la mort après avoir blessé trois personnes dont deux grièvement. Militante de la cause vegan et originaire d’Iran, elle était particulièrement active en ligne.

Le site Internet de la suspecte en revanche restait accessible aux internautes au lendemain du drame. Si ses motivations font l’objet d’une enquête de police, plusieurs textes et images publiés sur le Web livrent quelques éléments sur ses griefs à l’encontre de la plateforme vidéo.

« Censure » et vidéos « filtrées »

Sur Instagram, Nasim Najafi Aghdam se décrivait comme « athlète », « artiste », « comédienne », « poète », « mannequin », « actrice » ou encore « productrice ». Suivie par plus de 50.000 personnes sur ce réseau, la jeune femme possédait quatre chaînes YouTube (une en anglais, une en farsi ou encore une en turc) et un compte entièrement dédié sur Instagram à la cause animale et vegan. Sous les photographies surannées de la suspecte posant aux côtés d’un lapin ou d’un lion, deux textes font état de la « censure » dont s’estimait victime Nasim Aghdam.

« Soyez vigilants ! Les dictatures existent dans tous les pays mais les tactiques sont différentes (…) Il n’y a pas de liberté d’expression dans ce monde et vous serez étouffés si vous dites une vérité qui n’est pas celle du système. Les vidéos des utilisateurs ciblés sont filtrées et simplement reléguées, de sorte que les gens peuvent à peine voir leurs vidéos ! Il n’y a aucune opportunité de croissance sur YouTube ou n’importe quel autre site de partage de vidéo. Votre chaîne évoluera uniquement s’ils souhaitent la voir se   [...]

 

 

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

 

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Publier un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à docjeanno.fr ® .