Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Italie : Giuseppe Conte est proposé par le Mouvement 5 étoiles pour diriger le nouveau gouvernement

Photographie d'illustration

Photo : (© Filippo MONTEFORTE Source: AFP)


La composition de la nouvelle équipe gouvernementale italienne, formée par la Ligue et le Mouvement 5 étoiles, a été présentée au président italien Sergio Mattarella. Bruxelles avait fait part de son inquiétude quant aux ambitions affichées.

Près de 10 jours après le feu vert de Silvio Berlusconi, qui a permis l'accord de gouvernement entre la Ligue (droite anti-immigration) et le Mouvement 5 étoiles (M5S, antisystème), le nom du possible président du conseil italien a été révélé le 21 mai.

Giuseppe Conte, 54 ans, juriste universitaire

Le chef de file du Mouvement 5 étoiles, Luigi Di Maio, a annoncé sur le blog du mouvement avoir proposé à Sergio Mattarella, le président italien, la personne de Giuseppe Conte pour diriger la coalition gouvernementale. Agé de 54 ans, Giuseppe Conte est un juriste universitaire, spécialiste de droit civil et administratif. Proche du M5S, dont il ne fait toutefois pas partie, il avait été présenté par ce mouvement, avant les élections du 4 mars, comme possible ministre chargé de «débureaucratiser» la fonction publique.

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

En présentant cet homme encore inconnu du grand public, Luigi Di Maio a expliqué son choix avec les termes suivants : «[Ce] nom peut faire avancer le contrat de gouvernement. Et je suis particulièrement fier de ce choix.»

Quant au leader de la Ligue Matteo Salvini, il a de son côté déclaré : «Nous sommes prêts, nous avons présenté le nom, décidé de l'équipe et du projet pour le pays.»

Des avertissements déjà adressés au gouvernement

Dans le «code éthique» de la coalition gouvernementale qui avait été dévoilé le 18 mai, on apprenait entre autres que les francs-maçons étaient bannis du gouvernement. Le Grand Orient d'Italie n'avait pas manqué de réagir dénonçant une clause «contraire aux principes constitutionnels» et de poursuivre à travers un communiqué : «Ceux qui pensent utiliser à des fins politiques une campagne contre les francs-maçons pour les empêcher d'exercer leurs   [...]

 

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr