Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

«L’Algérie ne se soumet à aucune partie» : face à l'Union européenne, Alger durcit le ton

Photographie d'illustration

Photo : (© Ramzi Boudina Source: AFP)


Alors que Bruxelles s'inquiète de la décision prise par le gouvernement algérien de geler l'importation de plusieurs produits, dont un grand nombre en provenance de l'UE, le ministre de l'Economie algérien a tenu à réagir.

Saïd Djellab, ministre de l'Economie algérien, a réagi de manière vive aux pressions que tente d'exercer Bruxelles sur l'Algérie, après que cette dernière a décidé de geler les importations de plusieurs produits, dont un grand nombre en provenance de l'Union européenne (UE), son premier partenaire commercial.

«L’Algérie négocie avec l’Union Européenne dans le cadre du partenariat qui unit les deux parties, et ne reçoit pas d’ordres de sa part», a déclaré le ministre, cité par ObservAlgerie,avant d'ajouter : «L’Algérie ne se soumet à aucune partie, et ne consulte personne dans le but d’obéir à ses ordres.»

Expliquant qu'Alger continue d'informer l'UE de ses décisions et de négocier avec elle, Saïd Djellab a toutefois précisé que Bruxelles n'était pas autorisée à donner des «ordres» au gouvernement algérien. Ces propos d'une rare fermeté témoigne de la crispation des relations entre l'Algérie et l'UE.

En effet, il y a plusieurs semaines, la commissaire européenne au Commerce, Cécilia Malmstrom, avait tenu des propos qui avaient suscité une vive controverse en Algérie. «L’Algérie ne respecte pas ses accords commerciaux avec l’Union européenne», avait-elle estimé le 11 avril dernier, alors qu'une délégation européenne devait se rendre à Alger pour trouver une solution de compromis entre les deux parties.

Face à l’érosion de ses réserves de change et à la forte hausse de ses déficits, l'Algérie multiplie les mesures afin de tenter de rééquilibrer sa balance commerciale. La   [...]

 

 

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

 

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr