Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Mariage Princier : «On» a parcouru Londres à la recherche de ceux qui s'en foutaient de Meghan et Harry

Photographie d'illustration

Photo : (Source : C.WEICKERT - Jonathan Brady / POOL / AFP - docjeanno.fr)


ANGLETERRE Alors que la planète avait les yeux rivés sur Windsor, à quelques kilomètres de là, au cœur de Londres, la capitale ne semblait pas plus ébranlée que ça…


  • 20 Minutes a cherché les « balec » du mariage princier à Londres.
  • Un voyage via Oxford Street, Camdem et un salon de tatouage où l’on tatoue des couronnes.

20minutes : Envoyéespéciale à Londres,

Au vu des passions que déchaîne le mariage de Meghan Markle et du prince Harry depuis des mois (des années ?), on s’attendait à un samedi 19 mai de folie, digne d’une finale de Coupe de monde. En d’autres termes, que Londres se mette à vibrer au moindre battement de cils de la future (presque) princesse, et que les Londoniens retiennent leur souffle lorsqu’elle dirait oui.

20 Minutes s’était alors donné pour mission de parcourir plusieurs quartiers de Londres, à la recherche d’irréductibles sujets royaux dont le mariage en touchait une sans faire bouger l’autre, qu’on appellera plus familièrement les «balec». Une mission qui semblait tenir du miracle, compte tenu de l’emballement médiatique autour de cet événement, de la folie marketing autour des futurs mariés, et bien entendu, de l’amour que de nombreux Anglais portent à leur Reine. Spoiler : ce ne fut pas vraiment le cas.

On préfère le shopping à Harry

Si les magasins ne grouillaient pas de monde (à 10 heures du matin), et qu’un certain calme régnait dans les rues, les cartes bleues étaient tout de même de sortie. Comme celle d’Olivia, une habitante de Bristol, de passage à Londres pour le week-end. « Je suis venue pour le shopping, explique-t-elle, ce mariage ne m’intéresse pas plus que ça, je n’ai surtout pas le temps de m’y intéresser aujourd’hui. » Bingo, on tenait notre première « balec », la preuve même qu’au moins une personne dans cette ville ne   [...]

 

 

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

 

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr