Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Pourquoi l’Union Européenne a déclaré la guerre a l’Italie

Photographie d'illustration

Photo : (Source : ripostelaique.com)


Les évènements d’hier à Rome et dans les bas-lieux de l’U.E. ont donné raison aux analyses que je vous ai fait partager ces dernières semaines ; il est des fois où l’on souhaiterait se tromper ! Ce soir nous retrouvons Salvini dans la même interrogation que j’évoquai en fin de mon ultime papier « avec Di Maio ou avec Berlusconi ? »

Il va donc y avoir de nouvelles élections en Italie, par leurs manœuvres, parce que je suis convaincu que le scénario était écrit, l’U.E. et le monde de la finance ont gagné les trois semaines qui rendent difficile l’appel au vote pour fin juillet, ce sera donc après août, en octobre disent les pro-européens oubliant le mois de septembre. Le représentant officiel du FMI, désigné à Frankfort premier ministre Italien, Carlo Cottareli, tente même début 2019 … vu la complexité des bulletins de vote en Italie, cela ne m’étonnerai pas que l’on découvre au dernier moment une erreur technique ; vous vous souvenez sans doute des enveloppes autrichiennes !

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

Chacun prend ses marques. Tenez le cavaliere, le caïman comme il se fait appeler, l’inoxydable retendu, l’abonné des tribunaux, le Berlu des famiglie, Berlusconi prévu à l’origine pour écraser Salvini et faire un gouvernement d’union avec Renzi, réhabilité et aujourd’hui autorisé à être candidat, nous le trouvons hier vent debout pour défendre les institutions attaquées par les méchants populistes, et volant à la rescousse de Mattarella, le grand homme courageux qui à sauvé l’Europe … en s’asseyant sur le vote des Italiens ! Main dans la main avec Renzi et tous les corrompus du partito democratico en déroute. C’est sur l’affable Cottareli, qui semble sortir d’une copie du silence des agneaux, dont le seul nom fait monter la bourse de Milan, et pleurer les bambini, peut compter sur le vote de Forza Italia, foi de Berlusconi !

Et puis il y a Di Maio, humainement secoué, avec une fronde interne naissante, qui taquine Salvini : « La Lega ne peut plus se déjuger et aidera M5S dans son action en déchéance de Mattarella », « Salvini n’est pas un traitre, il respecte les engagements pris devant le peuple Italien », « nous allons repartir aux urnes avec le contrat de gouvernement ». Salvini se dit énervé, en colère et ajoute que l’avenir est une chose sérieuse qu’il faut analyser à tête froide, et peu à peu dans la journée les réponses s’affinent « attaquer juridiquement Mattarella est un acte grave qu’il faut peser, nous verrons dans quelques jours », « si Forza Italia vote la confiance à Cottareli c’en est fini de l’alliance centre-droit ».

Alors arrive une rencontre entre les deux affranti, delusi ; elle se passe bien, à la sortie les mines sont ragaillardies, les   [...]



 

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr