Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Macronisme primaire anti-blancs, le pays contaminé

Photographie d'illustration

Photo : (Source : ripostelaique.com)


Macron ou Macron. Voilà comment résumer cette sorte d’épidémie du Macronisme primaire. Il s’agit là, évidemment, d’une image de la maladie qui affecte les Français. En une année, le syndrome macronien de la république En Marche contre les hommes blancs a gagné du terrain et seule la Droite Nationale tente d’en maîtriser l’extension. Il s’agit d’abord d’une maladie idéologique, inséparable de la culture anti-blancs de l’anti-France au pouvoir.

Macron a produit et produit encore les effets indésirables de l’idéologie anti-blancs dans tous les domaines de la vie publique. Nous avons encore beaucoup à apprendre de Macron, le président élu socialiste dissimulé, et à faire obstacle à sa propagande anti-blancs. Aujourd’hui, la lutte contre la démagogie socialiste s’appuie sur la conscience des vrais patriotes qui sont résolus à défendre la vraie France contre le social-populisme de l’anti-France au pouvoir. La maladie idéologique de la culture anti-blancs de Macron est à la recherche d’une justification de l’action politique et sociale En Marche pro-migrants et pro-musulmans.

➤➤  Ne ratez aucun des articles: inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter.

Plus généralement, toutes les sphères de la société sont contaminées par la maladie idéologique de la culture anti-blancs de Macron. Toutes les instances de la Droite Nationale, ou presque, peuvent contribuer à la compréhension du phénomène de l’anti-France au pouvoir. De cette sorte d’épidémie, on peut dire qu’elle est un méfait total de l’anti-France au pouvoir, révélateur du dysfonctionnement social d’un pays envahi par des hordes de migrants déguisés en réfugiés. Macron au pouvoir est producteur de toutes les hérésies afin de mettre en place toutes les transformations des esprits pour la domination du mondialisme financier.

Moralement, une première équivoque à dissiper. On ne parle plus de maîtrise de l’épidémie migratoire car c’est une nécessité du mondialisme financier. Et c’est une nouvelle maladie du mondialisme financier qui apparaît avec la culture anti-blancs de l’anti-France de Macron , le président socialiste dissimulé au pouvoir.

L’examen de la politique socialiste semble indiquer que la maladie existe depuis Mitterand en 1981, après les folies du regroupement familial libéral de Giscard, d’abord sous la forme de groupes réduits venus d’Afrique. Se fondant sur les descriptions des islamistes présentant des symptômes comparables à ceux de l’anti-France au pouvoir, l’analyse de la Droite Nationale a pu détecter la diffusion de plus en plus manifeste des anticorps anti-migrants et anti-Macron dans le pays réel. L’analyse de la Droite Nationale constate que la maladie est bien antérieure à l’épidémie migratoire actuelle encouragée par Macron . Les cas récents de l’anti-France identifiés avec certitude, grâce aux analyses très précises de la Droite Nationale, renvoient à Hollande le faible, le roi UBU déchu de la pompe à phynances qui voulait régner en Europe pour effacer Sarkozy.

L’épidémie migratoire actuelle résulterait, selon l’analyse de la Droite Nationale, des progrès de l’anti-France du mondialisme financier et des transformations économiques et sociales du   [...]

 

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr