Coronavirus : «Des comptes à rendre» : la pénurie de masques provoque la colère de médecins contre le gouvernement - Plus

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

lundi 23 mars 2020

Coronavirus : «Des comptes à rendre» : la pénurie de masques provoque la colère de médecins contre le gouvernement

Photographie d'illustration


Le manque de moyens accordés aux hôpitaux est encore plus tangible dans le contexte de la crise du coronavirus. En témoigne la pénurie de masques de protection, dont la faute incombe au gouvernement selon la Fédération des médecins de France.

Malgré une conférence de presse lors de laquelle le ministre de la Santé Olivier Véran a tenté de rassurer le personnel soignant et défini les contours de la stratégie gouvernementale sur la distribution à venir des masques, le milieu médical se montre incrédule.

«Imprévoyance totale», «vrai retard dans la logistique des masques»...

La pénurie de masques de protection respiratoire est due à «l'imprévoyance totale» du gouvernement et de l'administration française, qui auront «des comptes à rendre» après l'épidémie de coronavirus, a ainsi estimé ce 22 mars le docteur Jean-Paul Hamon, président de la Fédération des médecins de France (FMF), lui-même infecté et confiné chez lui depuis huit jours.

Commentant à l'antenne de France info la récente annonce par le ministre de la Santé d'une commande 250 millions de masques, dont la distribution progressive irait en priorité aux professionnels de santé, Jean-Paul Hamon a affirmé : «Les annonces c'est bien, voir réellement les masques ce serait quand même mieux [...] Les masques auraient dû être commandés il y a plus de deux mois, voire trois.»

Même son de cloche chez son homologue Jean-Paul Ortiz, président de la Confédération de syndicats médicaux français (CSMF) qui, évoquant «les plaintes de [ses] confrères qui n'en ont pas sur le terrain», a dénoncé sur CNews «un vrai retard dans la logistique de ces masques».

Le 19 mars, le chef du service des urgences à l'hôpital Georges-Pompidou jugeait pour sa part à l'antenne de BFMTV que la France était «un pays sous-développé en matière de santé». «Comment appelez-vous un pays qui n'est pas capable de donner des masques à ses soignants ?», lançait alors Philippe Juvin à une journaliste pour le moins renfrognée face à de tels propos. En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/72969-compte-rendre-penurie-masques-provoque-colere-medecins-gouvernement   / …

Retrouvez les articles web   [...]

 

Bas Pub