Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Coronavirus : des milliards pour les clandestins, mais pas de masques pour nos soignants

Photographie d'illustration


La conférence de presse d’Édouard Philippe a été un superbe exercice de communication, conduit avec une armée de médecins venus nous expliquer la stratégie élyséenne et les actions futures.

Par Jacques Guillemain - ripostelaique.com

Mais pas un mot sur les manquements dévastateurs de l’exécutif, resté les bras ballants pendant deux mois. Pas un mot sur les coupes budgétaires irresponsables qui expliquent la pénurie.

Et bien entendu, pas un mot sur l’AME qui soigne les sans-papiers, sans contrôle ni limitation de dépenses, alors que nos hôpitaux manquent de tout.

Bref, ce n’était qu’un coup de brosse à reluire pour soutenir l’hôte de l’Élysée, dont la gestion de crise est très sévèrement jugée par les Français. « Il n’a rien vu venir et ne sait pas où il va ».

Les Français ne sont pas dupes et le lien ci-dessous fait une excellente synthèse de cette gestion de pieds nickelés, qui a prévalu pendant le début de la crise.

Et dans une interview accordée au JDD, Olivier Véran, amplement critiqué pour la pénurie généralisée de matériels de santé, ose déclarer : « Il n’y a eu aucun retard, l’anticipation a été absolue, dès le premier jour. »

Il vaut mieux être assis quand on entend ça ! Et la suite ne manque pas de sel non plus : « Pour ma part, je fais de la sincérité un outil de la gestion de crise. »

Dans ces conditions, puisque notre ministre de la Santé prend les Français pour des neuneus, remontons le temps sur quelques semaines.

Un chapelet de mensonges. Et dans un article du 18 mars, Yves Mamou avait déjà relevé les principaux mensonges d’Olivier Véran, capable de dire tout et son contraire, en bon petit soldat de la Macronie.

1. Fermer les frontières ne sert à rien. Difficile de faire plus stupide.

« Un virus n’a pas de frontière », répondait Véran à Éric Ciotti, qui souhaitait fermer la frontière franco-italienne. Tout comme Macron, qui ironisait en déclarant que « le virus n’a pas de   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Retrouvez les articles web sur docjeanno.fr   [...]

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Publier un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à docjeanno.fr ® .