Epidémie due au coronavirus dans le monde : l’Italie et l’Espagne sont les pays d’Europe les plus touchés - Plus

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

dimanche 22 mars 2020

Epidémie due au coronavirus dans le monde : l’Italie et l’Espagne sont les pays d’Europe les plus touchés

Photographie d'illustration


Elections reportées, postes-frontières désertés, personnes confinées, couvre-feux déployés : l’épidémie de Covid-19, dont le bilan s’élevait à 13 000 morts dimanche, paralyse une grande partie de la planète.

Le Monde avec AFP et Reuters

« Restez chez vous », « fermez tout » : les mots d’ordre pour éviter à tout prix les rassemblements et contacts favorisant l’épidémie de coronavirus se multiplient partout dans le monde, face à une contagion planétaire rapide.

En Europe, l’Italie et l’Espagne pays les plus touchés

Pays le plus touché, l’Italie connaît un scénario que redoutent tous les autres, avec dans certaines régions une contagion qui paraît hors de contrôle et une saturation des capacités de soins. Samedi, où la pandémie a fait près de 800 morts en 24 heures, le premier ministre Giuseppe Conte a annoncé dans la nuit l’arrêt de « toute activité de production sur le territoire qui ne serait strictement nécessaire ». Ne seront maintenus que les services publics et les secteurs économiques essentiels (épiceries, pharmacies, transports). Ces mesures « sont sévères, je le sais. Mais nous n’avons pas d’alternative. On doit résister », a affirmé le chef de gouvernement.

En un mois, 4 825 décès ont été enregistrés dont plus de 3 095 pour la seule Lombardie, la région de Milan, poumon économique. Le 19 mars, le pays est officiellement devenu le pays au monde comptant le plus de morts du coronavirus. Cuba a dépêché dans la région une équipe de 52 médecins et infirmiers, dont certains forts d’avoir combattu la fièvre Ebola en Afrique, pour aider la péninsule dans sa lutte contre le Covid-19.

En Espagne, le chef du gouvernement, Pedro Sanchez, a déclaré samedi qu’il ferait tout ce qu’il faut pour lutter contre le coronavirus, prévenant que « le pire est encore à venir », alors que le bilan de l’épidémie s’est encore alourdi dimanche avec 394 décès supplémentaires dans le pays à plus de 1 300 morts et près de 25 000 cas de contamination. L’Espagne est le deuxième pays d’Europe le plus touché par l’épidémie.   / …

Retrouvez les articles web   [...]

 

Bas Pub