Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Morts du Covid-19 : la Chine a-t-elle minimisé le nombre de victimes ?

Photographie d'illustration


La Chine a indiqué quelques 3.000 morts liés au Covid-19, mais avec les relevés des téléphones et les urnes funéraires, on se on se demande si le pays n'a pas minimisé le nombre de victimes.

La rédaction de RTL - édité par Paul Turban

C'est un scandale qui commence à faire beaucoup de bruits La Chine aurait-elle volontairement minimisé son nombre de décès liés au Covid-19 ? Officiellement, quelques milliers de personnes sont décédées à Wuhan. Mais, un premier doute survient sur ces chiffres avec les téléphones portables.

Et plus exactement des ces millions de téléphones portables, qui en Chine, ne répondent plus. 21 millions de désabonnements en l'espace de 5 mois, China mobile, le plus gros opérateur téléphonique au monde aurait perdu 8 millions d'abonnements. China Telecom, le deuxième plus gros opérateur téléphonique, en a perdu plus de 5 millions et China Unicom presque 2 millions. C'est un même constat troublant du côté des lignes fixes : 840.000 lignes ont été résiliées depuis le mois de décembre.

Alors évidemment, ces chiffres, diffusé par plusieurs sites d'information, basés en Asie sont astronomiques même pour un pays 1,4 milliard d'habitants, mais ils apparaissent fiables... D'abord parce qu'ils émanent du Ministre de l'industrie et de la technologie le 19 mars le dernier et recoupés par des activistes anti-Pékin qui ont récupéré les données auprès des opérateurs.

En Chine, on ne fait pas un pas sans téléphone

Un téléphone coupé laisse, bien sûr entendre que son propriétaire est décédé. Toutefois, il existe d'autres explications plausibles. D'abord certaines compagnies de téléphonie ont fermé en raison de la pandémie. De nombreux travailleurs immigrés, ont quitté la Chine et rejoint leur pays d'origine et ceux qui se sont retrouvés en télétravail ont pu sacrifier une ligne. Mais même-là, le doute subsiste.

Et puis il y a une autre donnée, c'est qu'en Chine, vous ne faites pas un pas sans votre téléphone portable, c'est contrevenir à la loi.

En Chine, votre portable c'est l'accès à votre sécurité sociale, votre compte bancaire, votre pension de retraite et bien sûr à vos transports à vos courses. Et depuis le début de la pandémie, c'est lui qui vous permet de circuler. Avec un QR code de couleur : rouge si vous êtes infecté, jaune s'il y a un doute et vert si vous êtes en bonne santé. C'est ce que les autorités chinoises appellent le "micromanagement local", en gros une surveillance généralisée, dont ils   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Retrouvez les articles web sur docjeanno.fr   [...]

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Publier un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à docjeanno.fr ® .