Le site Docjeanno.fr® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno.fr® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Coronavirus


‏ •   LIRE AUSSI : TOUTE L'ACTU SUR LE CORONAVIRUS external link

Photographie d'illustration


Cette année risque fort de voir le monde en total bouleversement, sous l’effet de la pandémie. Les réalités sur le monde dans lequel nous vivons sont déjà en train de nous sauter à la figure.

Par Olivier Piacentini - ripostelaique.com

Une entre autres : je suis convaincu que l’Italie envisagera une sortie de l’UE dès la fin de la pandémie. Jugez plutôt : depuis le début de la crise, et le pic qu’elle connaît depuis une dizaine de jours, aucun pays européen n’a apporté le moindre secours à la péninsule. C’est le chacun pour soi qui règne. L’Allemagne a repoussé des malades italiens, et mieux même, la République tchèque a bloqué des masques et équipements venant de Chine au secours de l’Italie, et s’en est servi. L’Union européenne n’a-t-elle pas pour leitmotiv que l’Union fait la force, qu’elle protège chacun face aux risques et aux agressions extérieures ? En désespoir de cause, ce sont la Chine, la Russie et Cuba qui viennent d’apporter une assistance médicale à l’Italie. La Russie vient de dépêcher une centaine de médecins au chevet de la péninsule, avec des tonnes de matériel en sus, et avec une touchante étiquette sur les containers : « Per l’Italia, con amore ».
Croyez-vous que l’Italie continuera à appliquer le stupide embargo imposé par les États-Unis et l’Union européenne envers Poutine ? La Chine et la Russie semblent montrer plus de signes d’affection envers ce beau pays qu’est l’Italie, un phare de la culture mondiale, que l’Europe, qui doit pourtant tellement à l’Italie dans son histoire… Et au fronton des bâtiments publics de certaines villes italiennes, les drapeaux rouges à étoile jaune, ou bleu-rouge-blanc, ont d’ores et déjà remplacé les drapeaux bleus étoilés… Tout un symbole.

Il faut rappeler que l’Italie a passé des années seule pour faire face aux arrivées de migrants, sans aide de l’UE, et même avec l’obligation de prendre les migrants à sa charge. Plutôt que de renforcer Frontex, la commission a exigé de l’Italie qu’elle accueille tous les migrants, créant ainsi un formidable appel d’air sur la péninsule… Qu’elle a vu son budget 2020, déficitaire à hauteur de 2,4 % du PIB, sévèrement revu et corrigé par le commissaire européen à l’Économie Moscovici, qui présentait, lui, des déficits de 4 et 5 % du temps où il était ministre des Finances… En quoi l’Italie profite-t-elle de la Communauté européenne ? Pays fondateur, troisième plus gros contributeur net, elle est en permanence livrée en première ligne à tous les problèmes du monde, sans aucun secours d’une UE indifférente. Pire, elle reçoit injonctions et réprimandes de la Commission, à la moindre occasion… comme par exemple celle de retirer les crucifix des tribunaux, écoles et autres bâtiments publics, au nom de l’égalité entre citoyens… Si c’est pour relayer les exigences de certains musulmans, et punir l’Italie d’être catholique, alors là, l’UE intervient au quart de tour… En plus l’Italie, comme la France, sont les deux premières victimes de l’euro fort, conçu comme un euro-mark : le   / …

Retrouvez les articles web   [...]

 

Sur : docjeanno.fr ® - News Print Friendly    Imprimer, sauvegarder en PDF...

✎ Blogueur « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr

0 commentaires :

Publier un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à docjeanno.fr ® .