Coronavirus : En France, le mystère des masques s’épaissit - Plus

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

mercredi 15 avril 2020

Coronavirus : En France, le mystère des masques s’épaissit

Photographie d'illustration


Quel est ce mystère qui « enfume » l’achat, la livraison et la distribution des masques indispensables pour nous protéger véritablement du « Covid-19 » ?

Par : Manuel Gomez - ripostelaique.com

Dans un premier temps nous avons été les victimes d’une « dissimulation » de l’État : le Premier ministre, le ministre de la Santé, ainsi que quelques représentants officiels du corps médical, nous ont affirmé que le port d’un masque n’était pas conseillé pour toute la population, il ne l’était que pour les personnes atteintes par le Coronavirus, afin qu’elles ne diffusent pas le virus.

Dans son discours de lundi 16 avril, le président de la République a eu l’humilité de reconnaître les erreurs de communication de ses services, depuis le début de cette pandémie, et cela parce que la vérité n’a pas été révélée.

Pourquoi ne pas avoir eu la franchise d’avouer que la France ne disposait pas d’un stock suffisant de masques pour protéger toute la population, et même pas la totalité des « soignants » ni des forces de l’ordre ?

Or, il s’avère, si l’on en croit Mediapart, que la France aurait pu se procurer des centaines de millions de masques, et que, dans un tel cas, de très nombreuses entreprises ne se seraient pas trouvées devant l’obligation de cesser le travail, pour le reprendre, peut-être, le 11 mai, après plus de deux mois de confinement général, sauf sur certains territoires « hors contrôle ».

Le constat, aujourd’hui, est que le « masque pour tous » est un impératif et que cela l’était depuis le début de ce qui était alors une épidémie.

Ne revenons pas sur la culpabilité de ceux qui ont permis à notre stock d’un milliard 400 millions de masques de se réduire en « peau de chagrin », à moins de deux cents millions. On ne les entend pas, ils se taisent et se dissimulent.

En revanche, ils sont également responsables des plus de 3 000 soignants infectés par le Covid-19, faute de protection (selon « Actusoins.com » et ne portant que sur quelques villes importantes), mais aussi des plus de 4 000 de nos « vieux » et des centaines de policiers et gendarmes « touchés » à cause de ce manque de   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Retrouvez les articles web sur docjeanno.fr   [...]

Bas Pub